Paranormal & Supranaturel

Attaque nocturne

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attaque nocturne

Message par Passiflore le Lun 3 Avr - 15:26

C’était il y a 4 ans et demi. Il se trouve que je fais souvent des rêves prémonitoires. Ils m’arrivent le plus souvent sous forme de symboles, c’est à moi de décoder.
Pourquoi ne sont-ils pas clairs et nets comme pour certaines personnes ? Mon inconscient y fait-il obstacle ? Toujours est-il qu’il me revient d’interpréter, et ce n’est pas très facile. La plupart du temps, c’est une fois qu’ils se sont réalisés que je fais le rapprochement avec le songe. Mais quelquefois ils sont très clairs.
Cela a commencé pendant l’été. Je rêve régulièrement d’un homme qui m’en veut. Il n’a jamais le même visage. Il m’agresse verbalement. Une fois (toujours dans mon rêve), il est avec moi, parle de choses et d’autres et soudain devient très méchant. Il se met à me dire des choses désagréables et le rêve s’arrête. Quand je me réveille le matin, je me dis : « Qui peut bien m’en vouloir ? ». Et puis je n’y pense plus, ça devient une habitude. Jusqu’à ce qu’une nuit…
Lors de la soirée qui a précédé, j’ai eu la visite de deux charmants garçons. Comme on était à quelques jours de Noël, je leur avais offert des chocolats, on avait papoté et ri, on anticipait déjà les fêtes de fin d’année. Nous nous sommes quittés de très bonne humeur. J’ai ensuite regardé la télévision.
Je suis allée me coucher et comme j’étais fatiguée et que je devais me lever tôt le lendemain, je me suis endormie presque tout de suite. Vers les deux heures du matin, je me suis réveillée en sursaut, terrifiée. Dans mon cauchemar, je me disputais avec un homme. Il était mauvais et derrière lui se tenait ma mère !
Non qu’elle était indifférente à la situation, mais elle observait la scène avec un profond désarroi et était apparemment dans l’incapacité d’intervenir pour protéger sa fille (on comprendra pourquoi par la suite).
Ce n’est pas cela qui m’a le plus frappée mais la terreur que j’ai éprouvée à ce moment-là. Un éléphant m’aurait chargée que j’aurais eu moins peur. Moins d’une minute après, je me rendormais.
Cinq jours plus tard, je regarde un péplum sur Arte. Comme je suis épuisée et que j’ai sommeil, je décide de m’allonger sur le divan (chose qui m’est inhabituelle). Ainsi qu’il fallait s’y attendre, mes yeux se ferment tous seuls.
J’essaye de lutter (je ne veux pas rater le film), c’est plus fort que moi. Mais à l’instant précis où je sombre dans le sommeil, j’aperçois une forme noire. Quelqu’un qui vient d’entrer chez moi et qui pénètre dans mon salon.
Je sursaute. La forme a disparu. Je me pose alors des questions. Y avait-il quelqu’un chez moi ? Ou ai-je rêvé ? J’opte pour cette explication rassurante et regarde la suite du film (qu’autrement j’aurais ratée) ; et là, pas de risques, je reste éveillée jusqu’à la fin. Il n’empêche que, quand je vais me coucher, je ne suis pas très tranquille. Mais la nuit se passe sans incident.
Trois jours s’écoulent et, le soir, juste avant de gagner ma chambre, une pensée insolite me vient à l’esprit : « J’espère que je dormirai bien cette nuit, et que personne ne viendra m’importuner ».
Alors que je vis seule ! Et je n'en suis pas étonnée. Là aussi, je m’endors vite. Peu avant six heures du matin (je le sais parce que j’ai regardé le réveil après), je sens une présence derrière moi, je me retourne pour y faire face.
Et c’est alors que cette entité se met carrément sur moi (même si elle ne pèse rien) et s’apprête à m’agresser. Dans un réflexe, je mets mes mains devant elle pour me défendre. Nous luttons pendant une minute peut-être (c’est difficile à dire). Elle s’acharne, elle ne veut pas abandonner la partie. Sous l’impact de la lutte, le matelas se met à bouger et c’est une sensation bien réelle.
Enfin, j’ouvre les yeux et je peux voir au-dessus de moi une forme noire, masculine et mince, avec un corps bien en V. Je hurle : « Non, non !!! ». Stupeur, il disparaît aussitôt.
Je reste assise sur mon lit, hébétée, je suis au bord des larmes. Et tout d’un coup, je comprends ! Cet homme qui me voulait du mal, je suis sûre qu’il a dû souhaiter ma mort ! Avec tellement de virulence qu’un mauvais "esprit" s’est empressé de l’exaucer, et c’est la raison pour laquelle il m’a attaquée.
Je précise que je ne fais pas de sorcellerie ni de spiritisme et que mon appartement n’est pas hanté. Rien qui indique que je sois responsable d’une quelconque façon.
Je me suis demandée, pendant quelques semaines, qui pouvait bien être cet homme aussi mal intentionné à mon encontre. Soudain, la vérité éclata. Quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre par la suite que lui et les deux garçons venus me rendre visite le soir de ce fameux cauchemar se fréquentaient plus ou moins ! Non que ces deux jeunes hommes étaient responsables, mais ils connaissaient le gars qui avait souhaité ma mort. Le fait que j'ai fait ce cauchemar la nuit même était une indication sur l'identité de celui qui était responsable, indirectement.
En tout cas, maintenant je sais que le "mauvais œil" est une réalité. Certains n’y croient pas mais c’est vrai. Les gens qui souhaitent le malheur à quelqu’un de toutes leurs forces font de la sorcellerie sans le savoir.
Leur volonté est tellement forte et manifeste (palpable même) qu’ils invoquent à leur insu les forces maléfiques, lesquelles ne perdent pas de temps pour se mettre à l’œuvre. C’est pourquoi il faut être vigilant.
J’ai eu la chance de m’en sortir, mais pour rien au monde je ne voudrais revivre une telle expérience.

P.



Publié par Fée le 25 octobre 2006
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 343
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum