Paranormal & Supranaturel

La maison de mon enfance

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La maison de mon enfance

Message par Passiflore le Mar 4 Avr - 16:19

Je voulais vous faire part de mes expériences et des recherches que j'ai pu faire, afin de comprendre ce dont j'avais été victime. Je m'explique : j'ai actuellement une vingtaine d'années. Entre l'âge de 10 et 12 ans, j'ai été victime d'une entité qui m'a persécutée. Mes parents louaient depuis ma naissance une petite maison de village à trois étages, tout en hauteur, à l'architecture typique du sud viticole. Il y avait un grenier où j'aimais jouer des heures sans peur.

Je me souviens que toute jeune, j'étais intéressée par le spiritisme, les fantômes et autres manifestations paranormales. Je lisais beaucoup de choses à ce sujet, et c'est un peu par curiosité qu'une fin d'après-midi, ma petite voisine et moi décidâmes de faire une séance pour appeler les esprits.
Sans aucune expérience, et en toute innocence, nous nous installons gaiement dans la petite aire de jeux, en face de chez nous (à moins de 5 m des maisons). Nous prenons une pierre, la plaçons au milieu, et commençons à invoquer les esprits en pouffant de rire. Bien sur il ne se passa rien ! Nous partons en abandonnant la pierre et rentrons pour manger et jouer.
Il se passe des jours, peut-être des semaines, avant que je ne reçoive mon premier signe. Je dormais dans mon lit mezzanine quand je reçus une claque magistrale. Je peux vous garantir que j'ai senti mon sang froid couler dans mes veines. Je n'osais bouger jusqu'au matin. Evidemment je raconte cela à ma mère qui m'assure que j'ai dû faire un mauvais rêve. A dix ans, on ne se pose pas trop de questions et on refoule tout.
Sauf que quelques temps plus tard, je regardais la télé tard le soir (un mardi, je me souviens même du programme : Dr Quinn). Au moment de la pub, je descends dans la cuisine faire le plein de friandises en cachette ! En remontant, je suis à mi-hauteur des escaliers en colimaçon, quand je vois ma mère (de type méditerranéen avec de longs cheveux très noirs), entrer dans ma chambre. Je me précipite pour lui dire de ne pas éteindre le téléviseur, que j'étais juste allée boire (en cachant les bonbons dans mon dos). Mais quelle ne fut pas ma surprise de trouver ma chambre VIDE !

C'était impossible ! J'avais vu cette femme entrer ! Je me précipite dans la chambre de mes parents qui me disent de me taire et d'aller me coucher, que j'avais juste vu mon ombre ! Je peux vous dire que là, j'ai toutes les peines du monde à m'endormir. Et à partir de ce moment-là, je n'ai plus passé une nuit sans sentir des mains me toucher les pieds et remonter vers mes jambes, et quand je me recroquevillais, je sentais les mains farfouiller sur le lit jusqu'à m'atteindre. Puis j'entendais cette chose se déplaçant dans ma chambre. Le sol craquait sous ses pas, elle touchait mes objets, mes jouets, je passais des nuits blanches. J'étais épuisée et personne ne voulait me croire ! Alors j'ai fait comme des milliers de personnes, je me suis tue. J'ai subi ses attaques d'abord nocturnes, puis dans la journée. J'étais dans le salon ou dans la cuisine et j'entendais marcher au dessus ! Ma grand-mère habitant non loin de chez nous, je passais tout mon temps chez elle, j'y dormais le soir pour avoir la paix.

Et un jour mes parents m'annoncent que nous déménageons; nous quittons donc cette maison. J'étais partagée entre le soulagement et la nostalgie (j'y avais vécu pendant 12 ans). Je quittais mes voisins que j'aimais beaucoup, mais en même temps je me débarrassais de cette entité qui me brutalisait.

A cette même époque, ma tante et mon oncle étaient à la recherche d'une maison pour se rapprocher de nous et de ma grand-mère. Et c'est tout naturellement qu'en quittant les lieux, ma mère proposa à mon oncle et ma tante de louer cette maison à leur tour. Je n'osais pas parler avec ma tante ce que j'y avais vu ! Un jour pourtant, je surprends ma tante et ma mère en train de discuter de phénomènes étranges se produisant dans la maison. Je n'ai évidemment pas perdu une miette de la conversation; on allait peut être enfin me croire !

Et un soir, ma petite cousine (5 ans) dormait dans ce qui était ma chambre, quand une femme sombre est entrée, s'est allongée sur le lit et a voulu dormir avec elle. Ma cousine, croyant qu'il s'agissait de sa mère, l'a accueillie en la serrant dans ses bras. La petite nous a raconté qu'en touchant les cheveux de "sa mère", elle sent une chevelure longue et lisse (comme ceux de Tata M, en l'occurrence ma mère), et elle s'est mise à hurler. Ma tante, elle, a les cheveux courts et très bouclés. Depuis ce fameux soir, ma tante dormait avec ses enfants de peur qu'ils ne soient attaqués.

J'en profitai pour raconter à ma tante et à ma mère ce que fut mon calvaire, en précisant que la petite avait vu ce que j'avais moi-même vu quelques années auparavant. Et là ma mère, toute penaude, m'avoue qu'elle aussi avait vu plusieurs fois cette femme, mon oncle et mon père également. Mais les apparitions ne s'accordaient pas. Pour ma mère et moi, il s'agissait d'une femme sombre et négative, alors que pour mon père et mon oncle, il s'agissait d'une femme simple, comme innocente et bienfaitrice. Ils l'avaient vue au deuxième étage (cuisine et salon), alors que nous-mêmes l'avions vue dans les chambres.

Mon oncle et ma tante ne tardèrent pas à déménager. Néanmoins piquée par la curiosité, ma mère décida de consulter une femme qui avait un don médiumnique. Celle-ci dit à ma mère que cette maison était hantée par deux femmes : une bonne et une mauvaise. La bonne se limitant au salon et à la cuisine, tandis que la mauvaise occupait la chambre du fond (mon ancienne chambre), et qu'elle nous haïssait. Elle souhaitait plus que tout notre départ. Elle enviait ma mère pour sa beauté, et pour cette raison, cherchait à lui nuire. La femme bonne nous protégeait et voulait que nous restions car elle appréciait notre présence. Voilà pourquoi personne ne voyait la même chose. Et aussi pourquoi j'aimais passer du temps dans la cuisine où, d'après ma mère, je m'endormais souvent.

Cela fait dix ans que je n'ai plus approché cette maison tant les ondes qu'elles dégagent sont puissantes. Mais il y a 2 ans, on fit des travaux de rénovation dans le parc (là où nous avions invoqué les esprits), et les ouvriers déterrèrent des os humains. Après s'être livré à des recherches, on découvrit que sur plusieurs mètres à la ronde se trouvait un cimetière, datant du XVIIe ou XVIIIe siècle. J'habitais à coté de l'église, et je me souviens d'un cours d'histoire où l'on nous enseignait que souvent, les cimetières étaient situés à proximité des églises.
Encore aujourd'hui cette maison reste inoccupée la plupart du temps, les locataires ne tiennent pas plus de quelques mois. Les voisins parlent de bruits étranges même quand la maison est inhabitée...

Voilà mon histoire, et je pense que cela a développé chez moi des facultés, que je ne souhaite pas exploiter. Etant croyante, je sais que de mauvaises entités communiquent avec nous en se faisant passer pour des disparus ou des âmes en peine. Leur intention est de nous leurrer et de nous attirer vers la noirceur. Pendant longtemps, j'ai eu des intuitions fortes qui se réalisaient, me donnant à croire que j'avais un don. En me renseignant, j'ai découvert que les Djinns (entités créées par Dieu) peuvent être mauvais, qu'ils nous soufflent des "infos", nous faisant miroiter certains pouvoirs pour mieux nous posséder. J'ai donc décidé de ne pas écouter et depuis je ne perçois plus les choses. Les voyants sont corrompus par les djinns, parfois sans le savoir (magie blanche) et aussi à la suite d'un souhait (magie noire); tout cela dans le but d'accroître leurs pouvoirs. C'est pour cela que je souhaite avertir les gens qui pensent que la magie blanche est anodine ou positive; c'est faux. C'est juste une ruse pour nous attirer toujours plus loin. Prenez garde ! Ne jouez pas avec ce qui vous dépasse !

Merci d'avoir pris le temps de me lire. Je voulais juste apporter mon témoignage et mon analyse des choses. Je pourrais peut-être, si certains le souhaitent, donner des références de prières, à lire pour se protéger. Je suis musulmane, je crois en un Dieu unique, en une seule source du bien et quelque soit la manière dont on s'adresse à lui, le message est entendu, je pense.

Nanoushka



Publié par Fée le 28 octobre 2009
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 343
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum