Paranormal & Supranaturel

Les étranges propriétés des crânes de cristal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les étranges propriétés des crânes de cristal

Message par Passiflore le Ven 31 Mar - 18:56

Partie 1 :

Les crânes de cristal, dont l’origine reste trouble pour la plupart d’entre eux, semblent posséder de mystérieux pouvoirs.
Une légende Maya et Aztèque mentionne l’existence, à travers le monde, de 13 crânes de cristal.
Ceux-ci, dit-on, renferment des informations essentielles sur l’Humanité, permettent la divination et possèdent un pouvoir de guérison.
Il existe plusieurs « variétés » de crânes en cristal, chacun possédant des caractéristiques particulières.
Les crânes les plus connus sont :
- Celui d’Anna Mitchell-Hedges.
- « Sha-Na-Ra », le crâne de Nick Nocerino, ce dernier étant décédé en 2004, apprend-on dans le n° 8 (février-mars 2005) de « StarGate Magazine ».
- « Max », le crâne de Jo Ann Parks.
- Celui de Norma Redo (propriétaire du crâne à la croix reliquaire).

Diverses théories ont été émises à propos de l’origine de ces crânes :
- Atlantide,
- Origine extraterrestre…

Vous pouvez vous référer, à ce sujet, au livre fondamental de Chris Morton et Ceri Louise Thomas, « le Mystère des Crânes de Cristal » (éditions du Rocher).

Voici les 2 aspects particuliers liés aux crânes :

- Les possibilités de stockage d’une « information psychique » dans un crâne de cristal.
- Les propriétés thérapeutiques attribuées au cristal.

Une communication cristalline.

Pourquoi des ancêtres réputés « simples » et « primitifs » ont utilisé le cristal de quartz pour façonner ces crânes ?
Le Dr John Pohl, spécialiste des civilisations méso-américaines à l’Université de Los Angeles, semble penser que les descendants actuels des anciens Mayas connaissent les caractéristiques du quartz de cristal :  « ils le comparent à une sorte d’antique poste de radio, de télévision, ou à un ordinateur, un appareil pour communiquer entre les mondes, une sorte de passage donnant sur d’autres dimensions, un moyen de communication avec le monde des esprits et les ancêtres ».

Il ne faut pas oublier que le cœur de l’ordinateur moderne, où toute l’information est stockée, est constitué d’une petite puce en cristal de silicium, les cellules de cette puce, le « circuit intégré », assurant la fonction mémoire de l’ordinateur.

Le cristal : un « enregistreur psychique » ?

Un morceau de quartz de cristal brut comme un crâne de cristal peut, en théorie, stocker l’information : un morceau de dioxyde de silicium piézo-électrique d’origine naturelle a des capacités de stockage de l’information comme une puce de cristal de silicium.
Aucun scientifique n’est cependant parvenu à imaginer un moyen d’introduire des informations dans un morceau de quartz pur et de les récupérer ensuite.
Franck Dorland pense que le moyen d’extraire l’information d’un morceau de quartz naturel comme le crâne de cristal réside dans quelque forme de communication directe avec l’esprit humain.
Il a mené des recherches sur le crâne de Mitchelli-Hedges, et il l’a accompagné au laboratoire de Hewlett-Packard pour les tests scientifiques.
Le quartz piézo-électrique brut est réputé être un oscillateur, ou résonateur, et un amplificateur électronique naturel.
Dorland croit que notre corps et notre subconscient peuvent intercepter un large spectre de messages électromagnétiques émis par un morceau de quartz piézo-électrique, mais nous n’avons pas conscience de l’information ainsi reçue (tout comme nous ne percevons pas, par exemple, les micro-ondes).

L’hypothalamus réagissant aux impulsions électriques les plus infimes, Dorland pense qu’il est capable de percevoir et de filtrer les énergies oscillantes émanant des cristaux de quartz.
Le feedback du quartz
Selon ce chercheur, cette interaction avec le quartz peut contribuer à l’équilibre du système neuro-endocrinien et nous garder en bonne santé.

Il serait possible d’entrer en contact avec divers niveaux de l’inconscient et de faire émerger des pensées subconscientes.

Franck Dorland utilise le terme de « bio-crystal feedback » pour désigner la possibilité de rétroaction entre un cristal de quartz naturel et l’esprit humain.
Selon lui, une science nouvelle va naître avec les recherches en « biocristallographie », c’est-à-dire l’étude des échanges d’énergie entre le cristal de quartz et l’esprit humain.
Les quantités amplificatrices naturelles du cristal de quartz pourraient favoriser la communication avec nos souvenirs, nos pensées subconscientes et l’ « inconscient collectif », notre « mémoire ancestrale ».
Franck Dorland suggère également qu’il serait possible de « programmer » un crâne de cristal avec un ensemble de pensées, de souvenirs, de messages et d’instructions.

Des messages gravés dans les crânes ?

Si le crâne de cristal contient une information programmée, de quel type d’information s’agit-il et comment peut-on en prendre connaissance ?
C’est ici qu’il convient d’évoquer le cas de Carole Wilson, une médium canadienne qui a collaboré avec divers services de police (au Canada, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne) pour résoudre plusieurs affaires criminelles.
Elle retirait des informations psychiques sur les victimes de meurtre en « travaillant » sur des objets leur ayant appartenu : elle pouvait aussi communiquer directement avec les « morts ».
Elle a vu le crâne de Mitchelli-Hedges, pour la 1ère fois, dans les années 1980.
Lors de cette première visite, elle était tombée en transe et s’était mise, pendant 2 heures, à transmettre des informations concernant le crâne ; réveillée, elle ne se rappelait de rien.
Elle continua à travailler régulièrement avec le crâne, mais elle ne se résolut pas, pendant plusieurs années, à rendre public le contenu des informations ainsi obtenues, à cause du caractère « invraisemblable » de celles-ci pour le commun des mortels.
Finalement, elle publia, à compte d’auteur, un livre intitulé : « The Skull Speaks ».


Publié par Maya en juillet 2006
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 342
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étranges propriétés des crânes de cristal

Message par Passiflore le Ven 31 Mar - 19:05

Partie 2 :

Façonné par une civilisation inconnue

Carole Wilson entra ainsi en contact avec l’ « entité » du crâne de cristal.
Elle ferma les yeux, modifia son rythme de respiration « et se mit à fredonner sourdement pour se plonger dans l’état mental approprié ».
Elle émit « un bourdonnement incroyablement haut perché », puis elle se mit à parler d’une voix étrange et un peu saccadée. Elle s’exprima dans un style « très emprunté ».
Voici les éléments fondamentaux du contenu de cette « communication psychique » : ce crâne de cristal a été façonné par une civilisation ayant précédé les Mayas, très en avance, à de nombreux écarts, sur notre civilisation actuelle.
Il est vieux de 17 000 ans, et il a été poli avec du sable et du crin.
L’entité évoqua la future découverte de vestiges relatifs à sa civilisation, des signes de cette dernière devant être découverts dans les océans Atlantique et Indien, sous la mer Morte, en Amérique du Sud, en Australie, en Egypte, dans les déserts.
L’origine de cette civilisation se trouve dans un monde différent, dans « d’autres dimensions ».

Mise en garde d'un grand bouleversement

Il y aura, dit l’entité, des destructions liées aux changements météorologiques et climatiques, ainsi que des mouvements des blocs continentaux.
Elle mentionna le Déluge et la destruction antérieure de nombreuses terres, et le fait que notre planète va connaître de grands changements (dans les formes humaines, animales et végétales, au niveau des blocs continentaux et de l’atmosphère).
Il y aura des destructions dues aux radiations, de « grands vents », et le bétail mourra en grand nombre.
« Vos eaux monteront plus haut qu’elles ne devraient et vos terres s’enfonceront sous les vagues. Les continents disparaîtront et les mers et les océans s’élèveront. Le champ magnétique basculera, la Terre s’ouvrira …
Mais quand le temps viendra, le devoir de tous ceux qui cherchent la connaissance spirituelle sera d’instruire les autres au moment où la Terre basculera sur son axe.
Dans ce réceptacle et les autres que nous vous avons laissés, il y a ce dont vous aurez besoin.
Notre savoir, cristallisé ici, sera partagé quand le moment viendra. (…)
Nous vous pressons de faire connaître à l’humanité les choses que nous avons à vous offrir dans l’espoir que l’holocauste pourra être réduit.
Car si ce qui est donné ne peut plus maintenant être changé, ses effets peuvent encre être grandement atténués ».

Un lien avec l’Atlantide

Carole Wilson a reçu l’information que le crâne avait autrefois fait partie du « grand cristal de l’Atlantide ».
Elle expliqua ce qui suit : « Ce qui s’est passé, c’est que les êtres ont placé dans le cristal l’essence de leurs esprits.
Ils ont vu que leur patrie serait bientôt détruite et ils ont voulu préserver leur savoir pour qu’il serve dans l’avenir.
Tout d’abord, ils ont pensé à cacher la connaissance dans un lieu unique, mais ils ont ensuite décidé que c’était trop dangereux et qu’il valait mieux la répartir dans différents réceptacles ».
Le channel américain Frank Alper a donné par ailleurs dans une série de 3 ouvrages fort intéressants, une description détaillée de la vie en Atlantide.
Les cristaux jouaient un grand rôle dans cette civilisation.
Dans les livres de Frank Alper, on trouve des informations sur l’utilisation des cristaux transparents, roses, vert émeraude, sur la guérison avec les cristaux et le Temple de Guérison, sur les différents schémas et configurations de cristaux permettant de créer des sources d’énergie et des effets de guérison (configurations utilisées en Atlantide et dans d’autres civilisations anciennes), sur la chirurgie du laser avec des cristaux, sur l’implantation des cristaux « éthériques », etc …

Regarder « au plus profond » du Crâne

Nick Nocerino (décédé en 2004) a dirigé la Society of Crystal Skulls International.
Il était convaincu que les crânes de cristal ont effectivement la faculté de communiquer par télépathie avec les gens dont ils sont proches.
Comme Carole Wilson, Nick Nocerino a utilisé ses facultés psychiques pour aider la police locale dans les affaires criminelles.
A l’occasion d’une enquête, il fut même une fois arrêté et interrogé par la police car il en savait beaucoup sur le meurtre et l’endroit où le corps se trouvait…
C’est en 1959 qu’il découvrit son propre crâne de cristal, « du côté du Mexique », dans l’état de Guerrero, dans les montagnes en amont du Rio Bravo.
Le nom du cristal, « Sha Na Ra », fut télépathiquement dévoilé à Nick Nocerino.
Il pouvait percevoir, grâce à la « cristallomancie », le passé du crâne, cette méthode exigeant que l’on regarde « au plus profond du crâne » ; il ne s’agit pas simplement de le fixer, mais de projeter son esprit à l’intérieur.

Le cristal se trouble, puis l’information commence lentement à apparaître sous forme d’images…


Publié par Maya en juillet 2006
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 342
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étranges propriétés des crânes de cristal

Message par Passiflore le Ven 31 Mar - 19:12

Partie 3 :

Images oniriques ou passé historique ?

Lors de la séance rapportée par Chris Morton et Ceri Louise Thomas, Nick Nocerino vit des sortes de guerriers vêtus de costumes d’animaux chamarrés, certains comme des aigles, d’autres comme des jaguars.
Il vit aussi notamment ce qui paraissait être des soldats espagnols à cheval, lesquels étaient en train de massacrer des hommes, des femmes et des enfants, et de dépouiller les morts et les blessés de leur or.
Nocerino et beaucoup de cristallomanciens ont vu dans le crâne des monuments ressemblant aux anciennes pyramides et aux sites sacrés où des cérémonies religieuses sacrificielles avaient lieu, l’une d’elles étant une « cérémonie d’arrachement du cœur » lors de laquelle un crâne de cristal était placé à l’intérieur de la cage thoracique des victimes une fois le cœur ôté.
Nick Nocerino vit d’étranges animaux aquatiques, des gens vivant dans des grottes sous la terre (où ils ont leur propre source de lumière).
Il découvrit que l’idée d’une « Terre intérieure » existe dans de nombreuses légendes.
« Beaucoup de tribus amérindiennes situent leurs origines à l’intérieur de la Terre, là où leurs ancêtres, après un grand déluge, ont vécu dans des grottes qui avaient leur propre source lumineuse ».

La vision d’une Terre en colère

Durant les séances de cristallomancie de Nick Nocerino, une image revenait souvent, celle d’un aéronef non identifié : « Il apparaît en vol dans le crâne et semble souvent disparaître sous l’eau ou sous la surface de la terre.
La forme varie, parfois triangulaire, parfois comme deux soucoupes superposées ou encore comme une soucoupe surmontée d’une structure que Nick a même réussi à capturer sur pellicule ».
D’après Nocerino, presque tous ceux qui travaillent avec un crâne de cristal pour la 1ère fois rapportent avoir vu la même scène à peu de choses près.
Il a lui-même perçu cet ensemble particulier d’images avec chacun des crânes de cristal avec lesquels il a travaillé : d’énormes volcans vomissant de la lave, un air chargé de fumées noires et de poussière, des séismes détruisant des cités entières, de gigantesques vagues engloutissant forêts et temples, la séparation de terres continentales qui dérivent sur l’océan.
Nocerino notait, à ce sujet, que lorsqu’on travaille avec les crânes, on ne voit pas uniquement leur histoire à partir du moment où ils ont été taillés, car le cristal est très ancien et il nous montre des choses venant, croyait-il, de la nuit des temps.

Mieux comprendre nos véritables origines

Selon le crâne sur lequel il travaillait, ces spectaculaires changements planétaires réapparaissaient 3 ou 4 fois.
Voici ce que Nick Nocerino pensait à propos des crânes de cristal :
« Je crois que les crânes sont là pour nous aider à communiquer avec notre passé, avec des civilisations qui ont aujourd’hui disparu.
Je parle de la préhistoire, de cultures qui ont existé sur Terre bien avant la société telle qu’elle existe aujourd’hui.
Je crois que les crânes de cristal nous enseignent que la Terre change tous les 20 000, 30 000 ou 40 000 ans et qu’une nouvelle Terre se reforme.
Je crois qu’il y a dans ces crânes un savoir si essentiel que tout le monde devrait en être informé.
D’où que vienne cette connaissance, je crois qu’elle peut contribuer à apporter la paix au monde et qu’elle peut aider l’homme à mieux comprendre ses origines, comprendre d’où il vient vraiment et peut-être où il va.
Je ne peux rien prouver de cela, pas plus que je ne peux prouver que j’ai une âme, mais je crois que j’ai une âme et je crois que ces crânes peuvent aider l’humanité tout entière.
Ce sont des messagers de la connaissance.
Et c’est de cette connaissance que nous avons absolument besoin.
Grâce aux crânes de cristal, nous pouvons voir les fléaux qui ont déjà frappé cette Terre et nous pouvons apprendre comment empêcher que de telles catastrophes se reproduisent ».

Max ou les propriétés thérapeutiques du cristal

Le plus souvent, ceux qui ont passé quelque temps en compagnie de Max (le crâne) ont parlé à JoAnn Parks de la sensation de bien-être qui leur a procurée.
La guérison est-elle la vraie raison d’être des crânes de cristal ?
Etait-ce à cette fin qu’ils avaient été créés ?
Après tout, JoAnn prétendait que le crâne de cristal avait aidé sa fille et, comme Anna Mitchell-Hedges, elle avait reçu de nombreuses lettres témoignant des effets bienfaisants des crânes sur ceux qui les approchaient.
JoAnn estime qu’il s’agit principalement  d’une guérison spirituelle, tandis qu’Anna Mitchell-Hedges croit que son crâne a une action sur les troubles physiques.
Elle est persuadée non seulement qu’il l’a maintenue, elle, en bonne santé, mais aussi qu’il a guéri d’autres personnes.


Publié par Maya en juillet 2006
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 342
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étranges propriétés des crânes de cristal

Message par Passiflore le Ven 31 Mar - 19:22

Partie 4 :

Une étude troublante

Une étude scientifique sur les effets curatifs éventuels des cristaux a été menée aux Etats-Unis par C.Norman Shealy, celui-ci s’étant intéressé aux effets du cristal sur la dépression.
On a remis, à 141 patients souffrant de dépression chronique, un morceau de verre ou de quartz qu’ils devaient accrocher à leur cou, les sujets n’ayant pas été informés de ce qu’ils portaient.
Au bout de 2 semaines, 85% des patients constataient une amélioration, ce qui s’apparentait à un « effet placebo ».
Mais 6 mois après, seuls 28% de ceux qui portaient des morceaux de verre signalaient une amélioration continue, alors que 80% de ceux qui utilisaient du cristal assuraient qu’ils en ressentaient encore les bienfaits.
Le cristal semblait donc avoir quelque chose de plus contre la dépression, qu’un simple effet placebo.  

Usage ancestral du cristal

L’utilisation du cristal à des fins de guérison n’est pas nouvelle : les Indiens d’Amérique la pratiquaient depuis des millénaires.
Emerson, un homme-médecine (shaman) navajo de l’Arizona, confirma à Chris Morton et Ceri Louise Thomas que l’utilisation de cristaux à des fins de guérison était chose courante parmi les tribus navajos du sud des Etats-Unis.
Emerson employait le cristal pour le diagnostic mais aussi pour soigner. Les cristaux sont généralement utilisés la nuit, « quand on peut voir des choses dans le noir avec le cristal ».
Emerson dit faire appel à « l’esprit du cristal » pour examiner le corps du malade. Il évoque, à ce propos, une vision en 3 dimensions…

Vers de nouvelles techniques médicales ?

Ceri Louise Thomas est allée rendre visite à Harry Oldfield, dans son centre d’ «électro-cristallothérapie» à Ruislip (nord-ouest de Londres).
Ce praticien utilise des cristaux chargés d’électricité pour aider à soigner des personnes déclarées incurables par le corps médical.
Il dit pouvoir traiter avec succès diverses pathologies, du cancer aux maladies cardiaques en passant par l’arthrite, grâce aux propriétés curatives du cristal.
Professeur de sciences dans une école secondaire de Londres, H. Oldfield avait un jour amené dans la classe un appareil à photographier les auras, un appareil permettant de restituer le champ d’énergie électromagnétique qui entoure le corps, manifesté dans une gamme de couleurs grâce à la technique connue sous le nom d’ « effet Kirlian ».
Les élèves remarquèrent de subtiles différences entre les champs énergétiques de ceux qui avaient la grippe et de ceux qui ne l’avaient pas.

«Convaincu du potentiel de la photographie Kirlian comme instrument de diagnostic, Harry mit au point une version vidéo qui faisait également apparaître les perturbations du champ énergétique. Ces perturbations survenaient avant la manifestation des symptômes physiques d’une maladie. Les motifs différents indiquaient la localisation exacte d’un problème de santé ».
H. Oldfield recourt ainsi à l’électricité pour stimuler les cristaux et envoyer une impulsion dans le corps du patient.
Selon lui, le corps, stimulé par le cristal de quartz, mobilise ses propres forces électriques pour guérir.

Le cristal : une entité psychique ?

Un jour, Harry Oldfield vit qu’une étrange substance blanche éthérée semblait émerger du cristal que portait une femme, cette substance étant invisible à l’œil nu, mais très nette sur l’image vidéo.
H. Oldfield l’appela « l’entité du cristal », l’être qui vit à l’intérieur du cristal.
Il l’a revue de nombreuses fois et il en a plusieurs enregistrements vidéos.
Harry Oldfield tendit un gros bloc de cristal à Ceri Louise Thomas : « je tenais le cristal tandis qu’Harry filmait avec sa caméra.  Je pouvais voir la scène sur l’écran. Au bout d’un moment, tenant toujours le cristal à plat sur la paume de ma main, je vis une étrange forme sinueuse qui paraissait en émerger.
Quand je regardais le cristal sur ma main, je ne distinguais rien, mais à l’écran, j’apercevais cette forme blanche à demi transparente, presque comme une volute de fumée ».
La main de Ceri Louise Thomas bougea légèrement, et ce que cette dernière avait vu disparut aussitôt, « semblant presque se retirer à l’intérieur du cristal ».
Harry Oldfield déclara que ces « êtres » aiment la chaleur de la main humaine, mais pas le mouvement.Il s’agit, dit-il, d’une forme de vie qui n’est pas basée sur la chimie du carbone (donc une forme de vie non organique).

Lecture :
- « Le Mystère des Crânes de Cristal », éd. Du Rocher. 1999.
- « Mémoires de l’Atlantide ». Frank Alper, éd. Recto-Verseau. 1996


   

Crâne de Mitchell-Hedges vue de profil


Posté par Maya en juillet 2006
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 342
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les étranges propriétés des crânes de cristal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum