Paranormal & Supranaturel

OVNI et mutilations animales

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OVNI et mutilations animales

Message par Passiflore le Sam 15 Avr - 18:23

Les journaux rapportent des apparitions d’OVNIs et des mutilations de vaches


Quel rapport entre les vaches et les OVNIs ?
Les histoires de mutilations de vaches, et d’autres animaux, circulent depuis de nombreuses années. Les ufologues mettent en cause les extraterrestres. Dans certains cas, les preuves indiquent que les animaux ont été projetés au sol depuis les airs, et de très haut. Dans d’autres cas, les enquêteurs ont constaté que l’herbe entourant la carcasse était calcinée et que le sol contenait des résidus chimiques. Dans un cas rapporté ici, les analyses du sol ont démontré que ses composants avaient été altérés.
J’aurais tendance à croire que des plaisantins auraient du mal à faire tout ça.
Souvent, les satanistes sont les coupables tout désignés, mais les adeptes de cette religion sont prompts à souligner que ce n’est pas leur mode opératoire. D’ailleurs, on n’a jamais vu des traces de pas et de pneus près des bêtes mutilées, et comment un sataniste s’y prendrait-il pour les découper et effectuer des prélèvements sans verser une goutte de sang ? Et que dire de ces enfoncements dans le sol indiquant que les animaux sont tombés du ciel ?
Puis il y a ceux qui croient à ces hélicoptères du gouvernement, noirs et silencieux, qui survolent les terres agricoles, volent les animaux, et les restituent mutilés. Mais une question se pose : pourquoi feraient-ils cela ? Le gouvernement n’a-t-il pas assez d’argent pour acheter une vache dans le but d’étudier son pis et son anus ? Pourquoi les rapporterait-il dans les pâturages, risquant très probablement de se faire surprendre, alors qu’il pourrait les balancer dans un incinérateur de leur base ? Et pourquoi ne s’est-il trouvé personne dans le gouvernement pour le révéler au public, dans le but, enfin, de soulager sa conscience : « C’est moi qui ai fait ça à ces bovins ! D’accord ? Je l’ai fait ! »
Ayant travaillé pour le gouvernement – trois ans dans l’armée et vingt-cinq dans la police – je peux dire en toute certitude que deux personnes ne peuvent pas garder un secret, encore moins une douzaine, ou plusieurs douzaines, contrairement à ce qu’affirment beaucoup d’adeptes de la théorie du complot. Pour le prouver, dans le cas cité plus haut « Rencontre rapprochée du deuxième type », j’ai dit que nos médaillés militaires nous avaient ordonné de ne pas écrire ou appeler chez nous concernant cet incident effrayant que nous avions vécu. Mais sitôt le colonel et le capitaine partis, c’est exactement ce que nous fîmes.
Voici quelques histoires au sujet des OVNIs et des mutilations de bétail.

Montana

Un couple de fermiers sillonnait son ranch en voiture le soir quand ils aperçurent les restes d'une génisse, étendue morte dans un champ. Quand les Peterson descendirent pour l’observer de plus près, ils découvrirent que le pis, les organes génitaux, le rectum, et une partie de la tête avaient été prélevés avec une précision stupéfiante. En outre, les os de la tête étaient d’une blancheur immaculée, comme si on les avait fait bouillir.  
Le bureau du shérif, du comté de Pondera, n’avait absolument aucun indice.
Cinq ans plus tôt le propriétaire du ranch avait découvert une vache pareillement mutilée dans le ranch d’un voisin. Ce n’étaient pas les premières mutilations de ce genre ; en fait, l’État en avait recensé beaucoup, datant du milieu des années 1970. Une enquête fédérale avait été menée à l’époque, et avait conclu que les animaux avaient été victimes de prédateurs naturels.
Peterson, qui a dirigé un ranch toute sa vie, n’est pas d’accord, car il sait à quoi ressemble un animal tué par un prédateur. Il a dit au journal local que ça ne risquait pas d’être un ours, un coyote, ou un loup.
Chose encore plus étrange, les prédateurs connus, qui passent la journée à chasser pour se nourrir, dédaignent les carcasses mutilées. Concernant la dernière découverte de Peterson, les oiseaux sont restés à l’écart pendant presque un mois avant de s’approcher pour manger ce qu’il restait de la vache. Il n’y a aucune explication quant à leur attente.
Un autre critère est l’absence de sang, c’est-à-dire de flaques de sang ou même d’éclaboussures, l’absence de traces de pas autour du corps, et les coupures effectuées avec une précision chirurgicale et de façon circulaire.
Dans le cas de 2006, le shérif Kuka découvrit quelque chose qui le laissa encore plus perplexe. À environ un mètre du corps de la vache soigneusement découpé on pouvait voir d’autres traces faites par le corps dans le sol, en tous points semblables. Mais rien n’indiquait qu’elle avait été traînée au sol, pas de traces de sabots, ou d’empreintes de pas humains dans la terre molle.
Comme si la vache était tombée du ciel… et avait rebondi.
Le shérif interrogea les voisins mais personne n’avait entendu un avion qui aurait volé bas.
 
Missouri

Un fermier, qui avait ses terres au nord de Kansas City, dans le Missouri, appela la police pour signaler une mutilation de vache. Les officiers qui découvrirent l’animal rapportèrent que ses organes génitaux et son pis avaient été prélevés.
La vache était malade depuis quelque temps. On l’avait éloignée du troupeau pour la mettre dans un pré un peu plus loin.
Le fermier dit à la police qu’elle était sur le point d’être guérie lorsqu’il l’avait examinée la veille au soir.
Au début, il était d’avis que le suspect était forcément un vétérinaire, étant donné la précision avec laquelle les organes avaient été prélevés. Mais il se trompait.  
Un vétérinaire souligna que l’environnement immédiat était vierge de la moindre goutte de sang. Il demanda avec emphase comment et pour quelle raison un animal, ou n’importe quel genre de charognard, ferait une incision circulaire sur un côté de la tête de la vache ? Pas seulement ça, comment un animal ferait pour ne pas qu’il y ait du sang partout ?  
« Si c’est un humain », demanda-t-il, «  où sont ses empreintes de pas et les traces de pneus ? Dans les autres affaires où j’ai enquêté, il n’y a aucun signe que l’animal s’est débattu. Dans certains cas, on dirait qu’on l’a laissé tomber. »  
Au-dessus d’une des vaches, il a pu voir que les branches d’un arbre étaient cassées, comme si l’animal était passé à travers les branches avant de s’écraser au sol.
Une fois, il a constaté de fortes traces de radiation autour de l’animal et, une autre fois, les composants du sol avaient été altérés.
 
Colorado

Deux services de police ont enquêté sur des apparitions d’objets volants qui semblaient flotter et se déplacer dans le ciel. Des témoins ont dit que les trois objets formaient parfois un triangle puis se séparaient, et volaient droit dans le ciel.
Ces témoignages reçurent l’appui des média qui déclarèrent que ces objets ne pouvaient être des drones ou des ballons car ils restaient immobiles une bonne quinzaine de minutes devant leurs caméras.
De nombreuses personnes ont pu les voir. Elles ont appelé la police, laquelle a appelé le FAA.* NORAD** (North American Aerospace Defense Command). Il lui fut répondu qu’une enquête était en cours.
 
*Federal Aviation Administration
**Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord
 

Extraits de Cops’ True Stories of The Paranormal, de Loren W. Christensen, que l’on peut lire sur Amazon.fr (en version originale)
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 193
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum