Paranormal & Supranaturel

Une légende bretonne

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une légende bretonne

Message par Passiflore le Mer 20 Sep - 16:19

Il s'agit d'une légende bretonne que tout le monde connaît en Armorique. Elle s'appelle « La messe du revenant » et elle se passe au presbytère de Plougasnou, dans le Finistère, en des temps reculés, à quelques jours de la Toussaint.
Un des derniers soirs d'octobre, l'un des jeunes vicaires priait avec tant de ferveur dans l'église qu'il ne remarqua pas le sacristain verrouillant le sanctuaire. Lorsque le vicaire s'aperçut qu'il était enfermé et que personne n'entendait son appel, il se résolut à passer la nuit dans le chœur. Il s'installa sur sa stalle et s'endormit. Il fut soudain réveillé par un bruit étrange et aperçut, venant de la sacristie, un prêtre inconnu, portant des ornements noirs, tenant une chandelle à la main, qui marchait vers l'autel pour en allumer les cierges. Une fois qu'il eut fini, il parla d'une voix profonde, sombre et caverneuse. Par trois fois, le prêtre en noir demanda : « Y a-t-il quelqu'un pour répondre à ma messe ? » Terrifié par cette apparition, le vicaire se tut. Alors le prêtre mystérieux éteignit les cierges et disparut. Le vicaire chercha dans l'église, dans la sacristie, mais ne trouva aucune trace de l'officiant.
Au matin, libéré par le sacristain, il raconta son aventure que personne ne crut, l'accusant au mieux d'avoir rêvé, au pire d'avoir trop bu. Vexé, le vicaire se promit de revenir dans l'église la nuit suivante, d'attendre et d'en avoir le cœur net. Il fit donc ainsi et, les ténèbres tombées, reprit sa place dans le chœur, seul. À minuit, le même prêtre en noir refit son apparition, avec les mêmes gestes que la veille et la même question posée trois fois. Le vicaire ne bougea pas. Alors le religieux souffla sur les cierges et s'évanouit. 
Au matin, le vicaire répéta ce qu'il avait vu et persuada le doyen du presbytère, qui restait incrédule, de passer la nuit suivante avec lui dans l'église. La troisième nuit, à minuit, le prêtre en noir apparut et, sous les yeux ébahis du doyen et du vicaire, il prépara l'autel comme à son habitude. Mais lorsqu'il eut posé son éternelle question : « Y a-t-il quelqu'un pour répondre à ma messe ? », le vicaire se leva et se montra à lui. Alors le prêtre énigmatique se mit à servir l'office des défunts, et le vicaire l'assista. Lorsque la célébration fut terminée, le prêtre se tourna vers le vicaire et lui raconta son histoire…
Trois cents ans auparavant, lui-même était vicaire de cette paroisse, et il était mort subitement, avant de pouvoir dire une messe demandée par une malheureuse femme, office pour lequel elle l'avait payé. Depuis, il apparaissait chaque année, la semaine de la Toussaint, espérant que quelqu'un réponde à la messe qu'il devait toujours à Dieu et à cette femme. N'ayant trouvé personne jusqu'à cette nuit, il retournait chaque fois au purgatoire. Il remercia le vicaire qui venait de libérer son âme prisonnière. Avant de partir au ciel, il dit son nom – qu'il ne pouvait plus prononcer depuis trois siècles – et prévint le vicaire qu'avant Noël celui-ci trépasserait. Car quiconque répond à un défunt ou vient en aide à un revenant est assuré de mourir peu après… mais le secours qu'il a apporté à l'âme en peine assure à la sienne le Paradis. Il donna rendez-vous au vicaire… au ciel. Et presque deux mois plus tard, le jeune vicaire mourut…
Cette histoire a tout de la légende, mais dans le documentaire La France des mystères, diffusé sur RMC Découverte mardi 12 septembre 2017 à 20 h 50, des témoins ont évoqué des manifestations paranormales survenues récemment.

Alors, légende ou réalité ?
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 193
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum