Paranormal & Supranaturel

À vouloir jouer à ça, on se brûle (suite)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

À vouloir jouer à ça, on se brûle (suite)

Message par Passiflore le Lun 3 Avr - 12:03

Je vous livre la suite de l'article concernant la séance de spiritisme qui avait mal tourné, et où huit ans après, nous ressentions toujours le mal autour de nous. Car nous avons tous été poussés à nous en sortir une bonne fois pour toutes, grâce à l'aide de personnes formidables qui nous ont réellement fait prendre conscience qu'on ne pouvait pas vivre ainsi éternellement....
Après de nombreuses discussions, entre autres avec Petite Sorcière, Van et Aragorn, je suis allé voir une médium, qui pouvait me dire ce qu'elle ressentait, d'une part à cause de ma cicatrice et d'autre part à cause de ces cauchemars que nous faisions tous.
Elle m'a pris le bras et a touché ma cicatrice, j'ai vu dans son regard que quelque chose n'était pas normal. Elle m'a tout de suite dit que nous aurions affaire à quelqu'un de beaucoup plus fort qu'elle ne pensait. Elle ne m'a pas posé beaucoup de questions par la suite, elle savait je pense, rien qu'en touchant ma cicatrice, ce à quoi il fallait s'attendre. Elle voulait me revoir avec tous mes potes, pour nous dire ce qu'on allait faire.
Le rendez-vous pris, Petite Sorcière les a tous contactés, appuyée de l'aide de la médium, et ils ont bien voulu venir, car je pense qu'eux aussi en avaient assez de cette vie.
Arrivés chez la médium, elle n'a pas pris de pincettes avec nous, elle nous a dit qu'il fallait déterrer en premier lieu le oui-ja et reprendre la séance là où on l'avait arrêtée. Facile à dire, huit ans et tant de galères après. Surtout que nous avions tous peur que ça recommence. La médium a également demandé à voir Petite Sorcière (ma meilleure amie, qui n'était pas présente il y a huit ans lors de la séance capotée, mais qui présente certains dons également) pour voir si psychologiquement, elle était assez forte pour être maître de la séance.  
Petite Sorcière et elle se sont donc vues, mais la médium a préféré renoncer à ce que ce soit Petite Sorcière qui dirige la séance, car les liens entre nous étant trop forts, elle craignait que le mal ne s'en prenne à elle. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle n'avait pas les capacités pour le faire. La médium a donc choisi la sécurité, et c'est elle qui allait diriger la séance....
Est arrivé le jour J. Je suis parti en avance, pour commencer à creuser le trou pour déterrer le oui-ja. J'ai encore passé un coup de fil à Petite Sorcière (mon soutien moral à distance !) pour lui dire que j'étais sur les lieux, en compagnie de la médium, et que pour le moment tout se passait bien. Et tous mes potes sont arrivés, eux aussi tous en avance.(La médium avait décidé que la séance se passerait à l'endroit où on avait abandonné le oui-ja, à trois mètres sous terre dans une forêt, isolée au milieu de nulle part).
Nous nous sommes tous mis en cercle autour du trou et je suis descendu pour chercher le oui-ja. A peine l'ai-je effleuré que j'ai ressenti comme une décharge, comme s'il ne voulait pas qu'on le touche et tout est également allé très vite. Je l'ai tant bien que mal pris dans mes mains, malgré la douleur que je ressentais, et je l'ai posé au sol au milieu du cercle.
Quand je l'ai lâché, ma cicatrice a commencé à boursoufler d'une façon plus qu'étrange : elle se déformait à certains endroits, on aurait dit que des insectes grouillaient sous ma peau, car elle se bosselait, cela faisait comme des vagues et provoquait une intense douleur.
La médium avait déjà commencé le rituel, elle parlait peu, sans doute communiquait-elle par la pensée. Puis elle a attrapé le verre pour le briser, mais il n'a pas présenté l'ombre de la moindre fêlure une fois qu'il était au sol. Elle lui a alors parlé en latin (il me semble) et là le verre s'est soulevé du sol et c'est comme s'il avait été lancé sur elle.
Elle est parvenue à l'esquiver, elle restait impassible. J'admirais sa concentration et son calme, parce que nous autres étions tous terrorisés !
Puis elle a ramassé le verre, et il s'est comme extirpé de ses mains, pour foncer droit sur moi. J'ai réussi à l'éviter de justesse. La médium m'a dit de le ramasser, et de le lancer à mon tour par terre avec le maximum de force possible.
Chose que j'ai tenté de faire, mais qui a échoué car ma cicatrice s'est mise à me brûler et a carrément éclaté sur la moitié de sa longueur, puis j'ai été projeté avec une force exceptionnelle contre un arbre.
La médium a couru pour prendre le verre, elle a été stoppée net dans sa course, comme si elle était paralysée, et là nous avons tous vu une espèce de griffure se profiler sur sa joue, mais elle a lutté et est parvenue à prendre le verre, a formulé une phrase que j'ai en partie oubliée, et là elle a simplement laissé tomber le verre, elle ne cherchait même pas à y mettre de la force, elle l'a simplement lâché et il s'est brisé en je ne sais combien de dizaines de petits morceaux.
Nous avons tous vu une sorte de lumière jaunâtre illuminer le oui-ja puis une intense sensation de chaleur nous a tous envahis. On se sentait bien, comme si on vivait un rêve éveillé, pour ma part j'avais l'impression de renaître, comme si je me trouvais dans le ventre de ma mère, j'étais serein, et nous l'étions tous....
Puis la sensation s'est atténuée et nous sommes revenus dans la réalité (personnellement, c'est la douleur de ma cicatrice qui s'est faite ressentir).
La médium nous a dit que nous serions à présent tranquilles, qu'il ne fallait plus craindre le moindre esprit, elle nous avait libérés.
J'ai saisi mon portable, pour appeler Petite Sorcière, qui m'a dit avant que je n'ai eu le temps de prononcer le moindre mot, qu'elle savait que nous étions libres, car elle avait elle même ressenti la même sensation de libération et de bien-être que nous tous présents à la séance. Ce qui prouve bien qu'elle et moi, même à distance étions connectés.
Ensuite nous avons remballé bougies et autres encens puis nous sommes sortis de la forêt.
On m'a conduit à l'hôpital pour refermer ma plaie et depuis ce jour, plus aucun signe, ni de cauchemar, ni de cicatrice qui se boursoufle.
La médium avait vraiment assuré comme un chef ! Je n'ai plus refait de cauchemar, mes potes non plus.
Quant à notre pote Nico (enfermé depuis sept ans), pour la première fois depuis son internement, il a paisiblement passé sa nuit qui succédait à notre séance finale. Les médecins n'ont rien compris et je crois qu'ils ne chercheront jamais à savoir. Il n'a pas eu besoin de sédatif ce soir-là, ni les soirs suivants.
Il a cessé de vouloir mourir, il a recommencé à se nourrir, il a commencé à vouloir parler de choses de la vie, mais il a surtout cessé d'être harcelé par l'esprit. Nous avons tous pu, à tour de rôle et des jours différents, aller le voir.
Petite Sorcière est allée le voir également, et ils n'ont pas eu besoin de se parler pour se comprendre, il est tombé dans ses bras, en la remerciant mille fois. Il avait compris que si elle n'avait pas pris contact avec Van qui lui avait conseillé d'en parler à un médium, il n'en serait pas là où il en est actuellement.
Nico est sorti de sa chambre d'isolement depuis maintenant trois semaines. Il est suivi par un psy et le week-end prochain, il pourra sortir et tenter de se réinsérer dans la vie "normale", même si ce n'est que pour le temps d'un week-end. Pour lui c'est déjà énorme, et nous serons tous là pour l'épauler. Maintenant nous sommes tous certains qu'il s'en est sorti.
Petite sorcière quant à elle, a développé depuis ce jour des dons, mais je la laisserai elle même vous livrer ses secrets, qui je suis sûr, ne tarderont pas à être publiés sur ce blog.
Elle a tout de même contacté la médium par la suite pour savoir le nom de l'esprit qui nous avait persécutés pendant tant d'années, et la médium lui a dit qu'il ne s'agissait ni d'un poltergeist, ni d'un simple esprit plus ou moins rebelle, mais bel et bien d'Abbadon, un démon, représentant acharné de l'Antéchrist.
Petite Sorcière n'a pas cherché à en savoir plus, le mal étant de toute façon loin de nous, qui allons enfin pouvoir reprendre le cours normal de nos vies.

S.



Publié par Fée le 7 juillet 2006
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 342
Date d'inscription : 28/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum