Paranormal & Supranaturel

"Ley lines" et OVNI

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

"Ley lines" et OVNI

Message par Passiflore le Sam 16 Juin - 11:18

C'est un article de l'Anglais Jimmy Goddard, publié dans la revue allemande UFO-Nachrichten, qui a attiré notre attention sur la théorie des "leys". Non seulement nous l'avons traduit à votre intention, mais nous avons aussi glané des informations qui tendraient à ouvrir un nouveau domaine de recherche, à condition que l'on entreprenne et poursuive un travail méthodique, uniquement basé sur la réalité des faits. Voici l'article :

"En 1921, un archéologue amateur de Hertford (Angleterre) fit une découverte qui, à son corps défendant, pourrait nous aider à déchiffrer l'énigme des "Soucoupes Volantes". Il s'agit d'Alfred Watkins et sa trouvaille est tout simplement la suivante : les sites préhistoriques découverts en Grande-Bretagne seraient disposés selon des lignes droites; ces lignes formeraient un modèle en étoile dont le centre serait généralement un lieu de la plus haute importance. Cette découverte était déjà assez étonnante par elle-même, étant donné la longueur et la perfection remarquables de ces lignes. Watkins les nomma Leys. Il écrivit plusieurs livres sur ce thème, dont le plus connu a pour titre The Old Straight Track : La Vieille Piste Droite (1925).

"La relation des leys avec les soucoupes volantes fut amorcée en 1954, lorsque l'ingénieur français Aimé Michel découvrit - à sa grande surprise - que les observations d'OVNI d'une journée quelconque, au cours d'une "vague" spécialement importante cette année-là en France, se trouvaient réparties sur une ligne droite comportant divers "points centraux'. D'énormes objets en forme de cigare y furent observés, et des disques volants y manoeuvrèrent de façon remarquable, avec chute "en feuille morte". Il semblait alors que les OVNI, pour une raison quelconque, désiraient relever un plan cartographique de notre planète. Ces lignes furent appelées "orthoténiques", mot d'origine grecque signifiant : "qui se propage en ligne droite".

"C'est Toni Wedd, dessinateur indépendant et ufologue passionné, qui établit le rapport entre ces deux découvertes, identiques quant à leur fond, dans un petit livre : Routes du Ciel et Balises. Il y énonce l'étonnante théorie selon laquelle les lignes orthoténiques et les leys pourraient n'être, en réalité, qu'une seule et même ligne, mais découverte seulement d'une façon différente. Et Wedd a donné de nombreux exemples d'observations d'OVNI au-dessus des "centres" de leys; comme les observations dans cette région du monde étaient espacées de quelques mois, voire d'années, on ne pouvait donc pas parler de vague et aucune ligne orthoténique n'a pu s'y manifester. 

"Un peu plus tard, un autre passionné des leys, Philip Eselton, de Sudbury on Thames, mit en évidence le "Ur-ley-system" pour la Grande-Bretagne. Correctement traduit, cela signifie qu'à l'origine le système des leys est une disposition qui semble être à la base de n'importe quel ley dans n'importe quelle région. Pour la Grande-Bretagne, il prend la forme d'un grand triangle isocèle, son sommet se situant à Arbor Low, très important alignement préhistorique dans le Derbyshire, site où se croisent de nombreux leys. L'un des angles du triangle est un centre non indiqué, à quelque quatre miles de Glastonbury; l'autre angle est situé sur un centre marin, près de la côte de l'île de Mersea. Or, à l'origine, ce point fut découvert bien avant que Mersea ne fût citée dans des informations concernant des OVNI.


"À la suite de la découverte de ce triangle, et après un travail considérable effectué avec des cartes précises, d'autres leys et lignes orthoténiques apparurent. Toutes les orthoténies, même celles qui comprennent les côtes de Grande-Bretagne, sont des leys : ainsi celle d'Aimé Michel, Calais-Southend, qui - en fait - est une longue piste courbe puisque, un certain jour de 1954, des observations y furent faites de Southend jusqu'en Italie.

"Ainsi fut très rapidement mis en évidence un modèle symétrique où, par hasard, les activités évidentes des OVNI prirent de l'importance. Des centres importants, des centres de ley-orthoténie, apparurent en des points de grosses vagues d'observation. Par exemple, Chelmsford, qui a rassemblé de nombreuses observations, est tout près du centre de ley-orthoténie de Margaretting Tye, où la ligne orthoténique Calais-Southend, ligne de base du Grand Triangle, coupe l'île de Wight, où le nombre des observations dépasse largement celui de la moyenne nationale; de là part une ligne orthoténique qui coupe le célèbre Charlton Crater, qui fut reconnu comme un centre de leys. Cette ligne va, par ailleurs, vers un point central qui se situe dans le Canal d'Angleterre, où trois lignes orthoténiques et deux leys importants se rencontrent. Cette zone est connue sous le nom de "The Deep" (La Profondeur), où se trouve un rejet naturel sur le sol marin. La ligne de base du triangle, un très bon ley, est en rapport avec les OVNI sur toute sa longueur.

"Si nous commençons à l'ouest par le point Mersea, nous avons l'observation de Langenhoe ainsi que d'autres dans cette région; si nous continuons vers l'ouest, nous arrivons à Margaretting Tye, près de Chelmsford où l'on a fait d'autres observations; traversant Londres, la ligne conduit à Lower Edmonton. Quelques photos remarquables ont été faites, en janvier 1968, par un observateur-amateur d'Edmonton, le jeune Robert Langley* (16 ans) ; ces photos montrent des objets qui ont beaucoup étonné Nigel Stephenson, membre de la British UFO Research Association.

"Plus loin à l'ouest, la ligne passe par Reading, point central de la base du Triangle; de nombreuses observations nous sont parvenues de cette région. Le dernier site spectaculaire traversé par ce ley est peut-être le plus étonnant de tous, et la presse nationale en a très souvent parlé; en effet, juste au nord, se trouve la petite ville provinciale de Warminster, dans le Wiltshire, où les gens parlent d'apparitions et de rumeurs inquiétantes. Apparemment, elles n'ont pas cessé puisque j'ai moi-même vu, à Paques, au lieu-dit Warminster Down, à 1/8e de mile de la ligne de base, deux OVNI.

"Mais la grande question demeure : "Qui sont-ils ?" Et le système Ley-orthoténie nous mène à la conclusion que si les pilotes des OVNI nous visitent depuis très longtemps, ceux-ci préfèrent nous éviter et restent insaisissables, et même difficilement concevables pour nous humains. Nous pouvons au moins être certains que, s'il y avait de nouvelles découvertes, nous pourrions prévoir la ou les zones où l'on noterait probablement des vagues d'observation, car d'ores et déjà, nous disposons d'éléments qui, une fois pour toutes (?) nous donnent la preuve que les "soucoupes volantes" existent."


Henri Durrant, les dossiers des O.V.N.I.



*N.D.T. : Langley = lang ley = longue trace



Ça ne s'invente pas   rire !

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales
avatar
Passiflore
Admin

Messages : 183
Date d'inscription : 28/03/2017

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum