Paranormal & Supranaturel

Le serpent de mer (3)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Le serpent de mer (3)

Message par Passiflore le Mer 26 Déc - 11:31

Tout scepticisme n'avait cependant pas désarmé. On objectait généralement qu'il était impossible qu'un monstre marin d'aussi grande taille n'eût jamais été capturé ou trouvé mort sur quelque rivage où la mer l'aurait rejeté. Mais on connaît plus d'un exemple de monstres marins longtemps contestés jusqu'au moment où un fait nouveau vient en confirmer l'existence une fois pour toutes. C'est ainsi que les krakens appartinrent longtemps au domaine fabuleux : ces bêtes géantes, dont les immenses bras font chavirer les navires et qui peuvent être si dangereuses pour l'homme, n'avaient jamais pu, mortes ou vives, être capturées. Il y avait beau temps que les krakens avaient rejoint les dragons du Moyen Âge quand, le 30 novembre 1861, un bateau de pêche, l'Alecton, s'empara d'une pieuvre géante au large de Ténériffe : l'animal avait près de 6 m et ressemblait absolument aux krakens des vieilles légendes.     


Ses bras avaient bel et bien plusieurs mètres et il pesait dans les 40 quintaux. Depuis lors, d'autres monstres semblables ont été aperçus et capturés et l'on sait aujourd'hui que les krakens ne sont pas les produits de la seule imagination des marins d'autrefois. De même, en 1825, le cadavre d'une baleine édentée fut déposé par les flots près du Havre et l'on n'en découvrit jamais un second exemplaire. Certains cétacés, hier innombrables, n'existent pour ainsi dire plus aujourd'hui. C'est pourquoi le Serpent de mer a pu fort bien échapper jusqu'à présent aux recherches de l'homme. N'a-t-on pas, tout récemment, pêché vivant près des côtes d'Afrique du Sud un poisson connu seulement des paléontologues et dont l'espèce était considérée comme éteinte depuis des millions d'années ? 

Il est d'ailleurs faux de dire qu'on n'a jamais pu approcher de cadavres de serpents de mer. En 1808, la dépouille d'un étrange monstre marin, d'une espèce inconnue, fut rejetée par les vagues sur une plage de l'île Stronsay, du groupe des Orkney : 55 pieds (16,5 m) de long, une queue effilée, 3 paires de nageoires et une longue crête dorsale, telles étaient les caractéristiques de cet animal dont on ne sait rien de plus. En 1818, le capitaine de brick Wilson aperçut dans la baie de Chesapeake, près du cap Henry, un animal semblable, mais de 120 pieds (36 m) de long.

Ces deux évènements sont cependant trop imprécis pour être intéressants. Le 22 février 1901, Newport Beach, en Californie, vit s'échouer sur sa plage un monstre marin géant mort en haute mer. Un Amérindien et deux Blancs tirèrent la bête sur le rivage et la dépecèrent, mais si maladroitement qu'il fut impossible de la conserver pour l'examiner scientifiquement. On put néanmoins établir que ce serpent de mer était un exemplaire géant du "Regalecus Bancsii" qu'on ne rencontre qu'en eau profonde.

Des découvertes semblables ont été faites sur les rivages de Terre-Neuve. En mai 1932, un violent séisme dut bouleverser les fonds sous-marins : des millions de cadavres d'animaux aquatiques remontèrent à la surface et couvrirent les plages. Parmi eux, on remarqua une bête ressemblant fort à un serpent de mer, au museau pointu et armé de dents particulièrement aiguës. On mentionna alors que ce n'était pas la première fois qu'une bête semblable était rejetée sur les rivages terre-neuviens, mais toujours après un séisme sous-marin, d'où on peut conclure que ces bêtes ne vivent que dans les grandes profondeurs.

Le capitaine du Tropper aperçut le 20 mars 1906, près de Dungeness, un autre cadavre de serpent de mer qui avait dans les 50 pieds (15 m) de long avec de longues stries blanches sur le corps. En novembre 1921, le cadavre d'une bête semblable fut recueilli dans le golfe du Delaware : il pesait bien 15 tonnes et sa peau était grise comme celle d'un éléphant.


En somme, on a vu des serpents de mer un peu partout, dans tous les océans et sous toutes les latitudes, du Groenland aux Tropiques, sauf dans nos mers européennes : un seul cas en Méditerranée, pas un seul en mer du Nord ou dans la Baltique. Rien d'étonnant à cela : ces animaux ne vivent qu'en eau profonde et la mer du Nord ne descend guère à plus de 60 m, tandis que la Baltique n'atteint 200 m qu'en un seul endroit. Par contre, les parages norvégiens en sont farcis et surtout les environs du Gulf Stream. Les Norvégiens ont d'ailleurs toujours été les premiers à croire au serpent de mer.

Tous les récits de serpents de mer ne sont certes pas à prendre pour argent comptant. Dans beaucoup de cas, on a confondu, de la meilleure foi du monde, le fameux serpent avec de simples anguilles de mer, d'innocents dauphins ou d'anonymes requins. Mais ces confusions sont finalement peu nombreuses. Elles ne sauraient faire oublier les apparitions de monstres dressant leur cou interminable au-dessus des flots, pas plus que les observations scientifiques des savants.

La "bonne blague", prêtée aux journalistes, s'est taillée une solide place au soleil de la science, bien que les journaux publient de moins en moins ce genre de nouvelles, tant elles sont discréditées dans l'opinion publique. Le dernier fait connu date de janvier 1948 : resté jusqu'à présent invérifié, il est parfaitement vraisemblable. Le cargo américain Santa Clara, de 8 600 tonnes, heurta au large de la Caroline du Nord un monstre marin de 15 m de long avec une tête triangulaire de serpent et un tronc cylindrique de 1 m de diamètre environ. Le monstre fut coupé en deux par le navire et disparut aussitôt.



Ibid

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Messages : 403
Date d'inscription : 28/03/2017
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le serpent de mer (3)

Message par Butterfly le Mer 26 Déc - 20:39

Passionnant. Quel dommage qu'on n'ait pas de photo...

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win" Phrase attribuée au Mahatma Gandhi.
Butterfly
Butterfly
animatrice
animatrice

Messages : 265
Date d'inscription : 14/05/2017
Localisation : Par ci par là

http://delautrecote.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le serpent de mer (3)

Message par Herennius le Mer 26 Déc - 22:34

Passiflore a écrit:
 C'est pourquoi le Serpent de mer a pu fort bien échapper jusqu'à présent aux recherches de l'homme. N'a-t-on pas, tout récemment, pêché vivant près des côtes d'Afrique du Sud un poisson connu seulement des paléontologues et dont l'espèce était considérée comme éteinte depuis des millions d'années ? 

Exactement.

http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/08/22/01008-20180822ARTFIG00074-et-si-le-megalodon-existait-encore.php
Herennius
Herennius

Messages : 14
Date d'inscription : 04/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le serpent de mer (3)

Message par Passiflore le Jeu 27 Déc - 9:38

Butterfly a écrit:Passionnant.
Tu sais qu'il y a une deuxième partie  Wink ...

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Messages : 403
Date d'inscription : 28/03/2017
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le serpent de mer (3)

Message par Passiflore le Jeu 27 Déc - 9:44

Dans l'article du Figaro, je cite :
Dans les années 2000, Bernard Seurat, spécialiste des requins dans un laboratoire d'ichtyologie, a découvert une dent de mégalodon en draguant des fonds sédimentaires au large de la Nouvelle-Calédonie. Il l'a ensuite confiée à Philippe Janvier, chargé de recherches au CNRS. Ce dernier a déclaré: «Vous savez, elle est en parfait état de conservation, vraiment très fraîche, à vrai dire assez peu fossile. Et ce qui est étonnant, c'est qu'elle a été ramassée au milieu d'une faune parfaitement actuelle».
Et plus loin :
Enfin, s'il existait encore, un tel prédateur laisserait des traces. Son impact sur la chaîne alimentaire ne pourrait être que flagrant. Il se régalerait de requins et de baleines dans tous les océans. Nous verrions des marques de morsures sur les baleines, des cicatrices de taille trop importantes pour être dues à une attaque de requin.
Bizarre...  interrogation

 

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Messages : 403
Date d'inscription : 28/03/2017
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le serpent de mer (3)

Message par Butterfly le Jeu 27 Déc - 10:03

Oui, j'ai tout lu, en effet c'est intéressant mais étrange. Car finalement on ne trouve pas de traces démontrant formellement l'existence de ce monstre marin, alors que les témoignages ne laissent planer aucun doute.
Mais il est vrai que la totalité des fosses sous-marines à des profondeurs extrêmes n'a pas été explorée.

_________________
"First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win" Phrase attribuée au Mahatma Gandhi.
Butterfly
Butterfly
animatrice
animatrice

Messages : 265
Date d'inscription : 14/05/2017
Localisation : Par ci par là

http://delautrecote.clicforum.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le serpent de mer (3)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum