PARANORMAL & SUPRANATUREL

Dictionnaire de magie et de sorcellerie (1)

Aller en bas

Dictionnaire de magie et de sorcellerie (1) Empty Dictionnaire de magie et de sorcellerie (1)

Message par Passiflore le Mar 2 Avr 2019 - 18:42

Baccharis : herbe, appelée vulgairement Gant Notre-Dame, dont on se servait pour conjurer les enchantements.    
  
Bacularia : « celle qui est d’un bâton », qui chevauche un balai : sorcière.   

Baguette magique : attribut essentiel des fées et des magiciens, que Moïse, devant Pharaon, changea en des serpents ridicules. La baguette de Circé transforma en porcs les compagnons d’Ulysse ; elle est passée depuis aux mains de Carabosse et d’autres méchantes dames. Elle doit être en coudrier et il faut la couper avec un couteau neuf.      

Bain des sorciers : épreuve par l’eau infligée aux personnes soupçonnées de Sorcellerie. Les sorciers qui surnageaient étaient, pour certains, réputés innocents ; pour d’autres, ils ne pouvaient surnager que par sorcellerie. De toute manière, ils se voyaient noyés ou brûlés.   
 
Balai : fait de n’importe quel bois, palme, genêt ou tige creuse, il tient lieu, en France et en Allemagne, de monture aux sorcières qui se rendent au sabbat. Elles empruntent également la fourche (en Bavière), ou une monture animale (en Italie). La première allusion écrite au balai figure dans le manuscrit du Champion des dames, de Martin Le Franc. Le texte assure que 3 000 sorcières l’utilisent, mais l’auteur ne croit guère à leur transport réel ; ceci vers la fin du XVème siècle.    
À propos de son dessin représentant deux sorcières chevauchant le même balai (facilement assimilable au membre du démon), Goya note : « selon maintes histoires, il peut être changé en une mule qui court si vite que le Diable lui-même ne peut la rattraper. »
De Lancre affirme qu’un Égyptien dénommé Pancrace avait habillé un manche à balai, en figure d’homme. Mû grâce à des formules magiques, l’automate exécutait toutes les besognes ménagères, à la manière de l’apprenti sorcier, que Walt Disney a porté à l’écran dans Fantasia.    

Dictionnaire de magie et de sorcellerie (1) Sorciz10

Banquier du Diable : aussi incroyable que la chose puisse paraître, puisque le Diable connaît tous les trésors et en exerce directement la surveillance, il eut au XVIème siècle un banquier à Vesoul, en Franche-Comté. Dénoncé ainsi que son fils par la rumeur publique qui leur reprochait de s’être trop rapidement enrichis, les deux hommes subirent une perquisition. Les gens de justice « trouvèrent une infinité de billets et cartes de nigromancie (nécromancie), par lesquels ils confessent publiquement de trouver et jouir de toutes sortes de trésors. Et que pour ce faire ils s’étaient rendus les Banquiers du Diable, et que aussi ils tâchaient de tirer de leurs cabales une infinité de jeunesse. Quoi ouï par la Justice de Vesoul, elle les renvoya à Dôle pour faire leur procès, attendu que outre cela le peuple dudit lieu en voulait aux sorciers : car déjà un peu avant les vendanges dernières, il tomba telle abondance de pierres grêleuses du ciel, que non seulement les fruits furent gâtés, mais aussi les ceps rompus et brisés… » Les deux hommes furent condamnés à être brûlés vifs, le 6 février 1610.    

Baron Samedi : dieu de la mort et gardien des tombes, assimilé à Satan, dans le vaudou haïtien. « C’est à lui que bocor, c’est-à-dire le sorcier, devra s’adresser pour obtenir la permission de tirer un mort de sa tombe pour en faire un zombi… Quand on veut honorer particulièrement le Baron-Samedi, on lui fait offrande d’une chèvre ou d’une poule noire, qui est sacrifiée au pied d’un orme sacré, dont la base a été arrosée au préalable de clairin ou rhum blanc, et près duquel ont été allumées trois ou treize bougies blanches… (C.H. Devisme).        

Bouc : Sert parfois de monture aux sorcières se rendant au sabbat, et de nourriture à ses maîtres.

Dictionnaire de magie et de sorcellerie (1) Sorcel12

Bouillon du sabbat : au jour du sabbat, les sorcières faisaient bouillir des enfants morts avec de la chair de pendus, des grenouilles, du millet et des poudres magiques. Elles buvaient le bouillon en s’écriant : « J’ai bu du chaudron, et me voilà professe en sorcellerie ! » Cela leur permettait de voler dans les airs, d’accomplir des sortilèges et de prédire l’avenir.      

Bousanthropie :
croyance assurant que certains humains pouvaient se transformer momentanément en bovins, à la manière de Nabuchodonosor II de Babylonie. Albert Krantz rapporte qu’une sorcière changée en vache tua le roi du Danemark Frothon, fort adonnée à la magie noire.  

Brefs ou brevets : sortes de phylactères qualifiés aussi de billets ou caractères ; formules magiques à porter par les hommes ou les animaux malades.  
    
Breuvage de haine ou misetra ou promethea : il comprenait une mixture de la plante promethea et du fiel de quatre animaux. Il servait aux empoisonnements magiques. On dit aussi fiel.    

Caillou cornu : silex naturellement percé d’un trou ou « œil », qui, par magie sympathique, est censé protéger son détenteur contre le mauvais œil et les sortilèges.    
 
Cène du sabbat : parodie de la Cène, lors d’un sabbat. L’hostie y est remplacée par une rave ou une rondelle de vieux cuir.  
  
Dictionnaire de magie et de sorcellerie (1) Cercle10

Cercle magique ou de protection :

  1. Le magicien ou le sorcier le trace, réellement ou fictivement avec sa baguette, ou avec du charbon de bois ou avec de l’eau bénite. Son but est d’isoler, de protéger l’opérateur car les entités néfastes ne peuvent le franchir, sauf le démon invité qui devient alors à la merci du magicien.
  2. En magie universelle, il est le symbole de l’être replié sur lui-même. En Égypte antique, l’âme est représentée par un cercle parfait : celui que fait un serpent en se mordant la queue.   

Cercueil (épreuve du) : épreuve magique opérant soit au cimetière, soit avec des clous retirés d’une bière. Plantés dans une photo ou un simulacre de l’ennemi, ces clous amènent sa perte (voir Envoûtement).     

Charge maléfique : sorte de paquet magique, de composition variée, que les sorciers posent ou font poser au domicile des personnes envoûtées pour la haine. (On la désigne également sous le nom de « sort d’empoisonnements ».) Dans ce paquet, que de préférence on cache sous le seuil des maisons, entrent en général des cœurs d’animaux, une peau de serpent, un crapaud bourré de poils, de débris d’hostie ou de vêtements. Une femme mariée, nous dit Del Rio, qui écrivait au XVIIème siècle, « fut par une autre sorcière sa voisine, rendue si gravement malade… qu’elle sentait continuellement des douleurs au ventre… comme si deux couteaux eussent été fichés dans son estomac. À quoi le seul remède fut la révélation qu’en fit l’amoureux de la sorcière de fouiller devant l’huis de la porte, où l’on retrouva le sort, à savoir une certaine image de cire longue d’un empan, percée de toutes parts, et ayant deux aiguilles fichées au travers des deux côtes, avec laquelle étaient diverses pièces de drap… Tout cela jeté au feu, la santé lui fut rendue, mais non pas tout entière… d’autant, disait-elle, qu’il était encore là demeuré quelque chose de caché qu’on n’aurait pas su trouver. »      

Charme : sortilège, enchantement, « effet prétendu d’un art magique qui change l’ordre naturel » (Littré).     

Charme de taciturnité : pouvoir donné aux sorciers et aux Stryges de ne pas parler en présence de leurs juges. Le Diable, disait-on, leur nouait les cordes vocales ou leur paralysait la langue.  

Dictionnaire de magie et de sorcellerie (1) Chat_f10

Chat (noir) :

  1. Attire le Diable, ainsi que la poule noire.
  2. Par son « magnétisme » et son caractère, il joue un grand rôle en magie, d’autant qu’on lui prête 9 vies. Adoré en Égypte pharaonique, puis aimé du Prophète, on l’estime bienfaisant contre les rongeurs, symbolisant la destruction. Il est maléfique en tant que complice du Diable et des sorcières, avec qui il danse au sabbat. D’où la tendance à le considérer comme annonciateur de malheur, quand on le voit traverser une rue. En Loire-Atlantique, on dit qu’au jour du Jugement dernier, tous les chats (noirs) escaladeront les murs de l’Enfer.
  3. On cite des Chats-sorciers à Pissotte (Vendée) et à Vernon.
  4. En Bretagne, le Chat d’Argent qu’on charge de deux sacs, l’un plein d’or, l’autre vide, revient, après un long voyage mystérieux, avec la somme doublée. Il sert 9 maîtres, mais l’âme du neuvième lui appartient, et il la livre à Satan.
  5. Les Hérétiques Stadinghiens (voir Lucifériens), dont Grégoire IX dénonce les pratiques abominables dans une lettre adressée à quelques évêques d’Allemagne, en 1233, adoraient le chat noir (Gattus niger). Chaque membre de la secte lui baisait dévotement les organes génitaux, comme on les baisait au Diable lors du sabbat. Déjà, au XIIème siècle, Alain de Lille, parmi les étymologies – fort douteuses – qu’il donne du mot cathare, cite celle qui le fait dériver du bas-latin catto parce que, dit-il, Satan apparaît aux Cathares sous la forme d’un chat « cujus posteriora osculantur ».   

  
Dictionnaire de magie et de sorcellerie (1) Chauve10

Chauve-souris :

  1. En magie, elle signifie le crépuscule, le mystère, l’androgynisme. Elle participe souvent au sabbat.
  2. Dans le Midi, on la dénomme Mouche de l’Enfer et les paysans la clouent sur les portes des granges pour l’empêcher d’accomplir ses maléfices. Aujourd’hui, la chauve-souris est associée aux vampires dans les films d’épouvante.      



J. Tondriau et R. Villeneuve, dictionnaire du Diable et de la démonologie

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 763
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Dictionnaire de magie et de sorcellerie (1) Empty Re: Dictionnaire de magie et de sorcellerie (1)

Message par Invité le Mar 2 Avr 2019 - 19:50

Super, merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum