PARANORMAL & SUPRANATUREL

L'Histoire des O.V.N.I. (7)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

L'Histoire des O.V.N.I. (7) Empty L'Histoire des O.V.N.I. (7)

Message par Passiflore le Mer 19 Juin 2019 - 13:32

Quand on étudie de près les témoignages, il semble n’y avoir qu’une alternative : ou bien il s’agissait de plusieurs appareils construits par l’homme, mais dont les capacités ne furent reproduites que plus tard pour ce genre d’engin ; ou bien alors il s’agissait d’à peine quelques engins dont les caractéristiques dépassaient de loin la technologie de l’époque et étaient totalement anachroniques. 

Il semble malgré tout difficile de croire que des dirigeables étrangers (en l’occurrence allemands) aient pu traverser la Manche et venir survoler une bonne partie de la Grande-Bretagne durant près d’un mois sans qu’on ait pu les identifier et les repérer exactement, et surtout sans qu’on s’en émeuve outre-mesure. 

Et pourtant, il faut bien le dire, c’est l’hypothèse la moins embarrassante à défaut d’être la plus vraisemblable si l’on s’en réfère uniquement aux témoignages cités jusqu’ici. Mais avant de vous laisser conclure, j’aimerais vous proposer quelques observations qui sont à rapprocher de celles de la vague de mai 1909 et qui rendront encore plus précaire l’hypothèse du dirigeable.


Le premier témoignage, qui est extrait de la Monthly Weather Review, nous apprend que le 2 juillet 1907, à Burlington (Vermont, USA), l’évêque John S. Michaud vit un engin en forme de torpille de couleur sombre qui projetait des flammes dans toutes les directions. L’objet resta un moment immobile avant de disparaître vers le sud, assez lentement. En 1908, à Sofia (Bulgarie), à une date qui n’est pas précisée, un objet sphérique très lumineux apparut dans le ciel de la ville. Il était entre 13 h et 13 h 30, et dès que l’engin fut visible, un attroupement se forma sur la Place Marie-Louise ; selon les témoins, l’OVNI ressemblait à un ballon de rugby et il se déplaçait lentement dans les airs, à haute altitude (d’après Paris-Match, janvier 1960).        

Dans English Mechanic and World of Science (1908), D.E. Packer rapporte dans les termes qui suivent l’observation remarquable qu’il fit le 14 septembre 1908, vers 20 h 40, dans le ciel anglais brillamment éclairé par la Lune : « J’observais un nuage brillant, horizontal, dans la partie antérieure de la Grande Ourse, et qui se trouvait juste au-dessus d’un nuage sombre (ou masse noire) masquant certaines étoiles. Le nuage brillant variait sans cesse d’éclat, s’illuminant rapidement et devenant ensuite plus terne, un peu comme les étoiles qui scintillent. Sa couleur était d’un blanc pâle et il resta stationnaire durant toute l’observation. À 20 h 45, un météore partit des Perséides et pénétra dans le nuage, à l’extrémité est de ce dernier, et il se consuma très vivement en libérant un chapelet de petits noyaux lumineux… » Menzel qui relate ce témoignage explique tout naturellement l’observation comme la rencontre fortuite d’un météore et d’une aurore boréale. Venant de ce spécialiste qui explique tous les OVNI comme autant d’illusions d’optique ou autres mirages, une telle hypothèse ne surprend guère.

L'Histoire des O.V.N.I. (7) Ovni_t10

Mais les témoignages qui vont suivre sont encore plus intéressants, car ils montrent que quelques jours à peine après les Îles Britanniques, ce fut au tour de certains régions de l’Océan Pacifique de recevoir la visite de l’étonnant cigare. Dans la revue française L’astronomie (1909), M. Beljonne, de l’observatoire de Phu-Lien (Vietnam du Nord), relatait une observation de bolides particuliers, selon ces termes : « … La première observation, tout à fait remarquable, fut faite à Dong Hoi, Annam, par M. Delingette, inspecteur de la garde civile et chef de la station météorologique locale. À Dong Hoi, le 16 juin 1909, à 4 h 10, un bolide de forme allongée et aux extrémités tronquées, survola la ville dans une direction ouest-est en émettant une vive lumière. Les témoins, Hoang Nic (de Dong Hoi), Tran Ninh (de Sa-Dong-Danh), Quyen (de Dong-Duong-Hoi), et Danh Lui (du même village), étaient en train de pêcher en mer quand, à la même heure, ils virent un objet qui resta visible durant 8 à 10 minutes avant de s’abîmer dans les flots à environ 6 km des côtes ».

De la dernière semaine de juillet 1909 à la première semaine de septembre de la même année, soit durant 6 semaines, plusieurs centaines de témoins répartis dans toute la Nouvelle-Zélande allaient observer les évolutions étonnantes d’un engin qui fut décrit chaque fois comme un cigare volant. On le vit de Dargaville à Invercargill, à travers toute l’île. Ainsi dans le New Zealand Herald du 10 septembre 1909, on pouvait lire : « … Un objet ressemblant à un vaisseau aérien a été observé au-dessus de Gore vers 16 h 30. Il se déplaçait en ondulant en direction de Tapanui Hills et il disparut progressivement derrière l’horizon au-dessus de Kelso. Les témoins sont deux personnes bien connues de Gore, et leur récit est véridique. Ils ont comparé l’objet à un cigare avec une sorte de véhicule qui lui était attaché, mais ils furent incapables de voir des occupants. Il resta visible durant quelques minutes avant de disparaître à toute vitesse. D’autres habitants de la ville observèrent également le curieux engin. Entre 17 h 45 et 18 h, on le vit également au-dessus des collines à l’est d’Otaraia… » 

Le journal conclut en décrivant l’état de surexcitation qui régnait dans la région après le passage de l’objet. Mais ce n’est pas tout, car après son périple dans le Pacifique, l’OVNI revenait visiter les États-Unis.

L'Histoire des O.V.N.I. (7) Ovni_b11

Le 18 décembre 1909, les équipages de deux bateaux de pêche qui naviguaient entre Boston et Presque Isle, signalèrent que, dans la soirée, ils avaient observé un énorme objet illuminé, tournant autour d’eux. Deux jours plus tard, toujours à Boston, une brillante lumière survola le port. Une autre observation eut lieu à Worcester (Massachussetts), le 22 décembre, et fut rapportée par la presse (New York Tribune et New York Sun) quelques jours plus tard. Cette fois, il s’agissait d’un mystérieux vaisseau aérien qui apparut au sud-est, plana au-dessus de la ville et disparut en direction du nord-ouest en émettant un brillant faisceau lumineux. On revit le même engin deux heures plus tard, mais il partait alors vers l’est. La nuit suivante, c’est au-dessus de Boston, de Willimantic et de Lynn, qu’on devait observer un objet identique. Le New York Sun rapportait également qu’un engin du même type avait été aperçu à 9 reprises dans le ciel de Malboro (Massachussetts) entre le 14 et 23 décembre.

Vers la même époque, à des milliers de km de là, à Limerick (Irlande), dans la nuit du 23 au 24 décembre, vers 1 h 50, un astronome amateur de la région, M. James Fergusen, vit un objet brillamment éclairé s’élever à l’horizon, au nord-est, et manœuvrer durant une vingtaine de minutes avant de disparaître. Une semaine plus tard, le 1er janvier 1910, d’étranges lumières passèrent dans le ciel de Huntington (Virginie Occidentale, USA) sans que l’on vît ou entendît quoi que ce soit. Le 12 janvier, un peu avant 9 h, un immense objet blanchâtre en forme de cigare se déplaça lentement au-dessus de Chattanooga (Tennessee). Il émettait une série de petites flammes bleues à sa partie inférieure sur toute sa longueur. Avant de partir en direction des montagnes proches, il tourna pendant quelque temps autour de la ville et put être observé par des milliers de témoins. À 9 h 15, à 120 km de là, à Huntsville (Alabama), on aperçut un objet semblable. L’OVNI devait revenir au-dessus de Chattanooga les jours suivants, les 13 et 14 janvier. Lors de sa dernière apparition, l’objet survola la ville pendant une vingtaine de minutes : il venait du sud, direction dans laquelle il avait disparu la veille, et fut admiré par des milliers de badauds.

L'Histoire des O.V.N.I. (7) Ovni_r11

La série des témoignages est déjà longue et pourtant les mystérieux cigares n’ont pas encore terminé leur tour du monde. Le 4 mai 1910, le Dr I. Plemely, professeur de mathématiques à Cernauti (URSS) fit l’observation suivante : dans la soirée, alors qu’il regardait les étoiles, le Pr vit un corps lumineux qui venait du sud et qui se déplaçait à vitesse croissante. L’objet apparut à une élévation de 45° et après avoir ralenti, il partit vers le nord-nord-ouest et disparut dans un nuage, à une élévation d’environ 20°, trois minutes après son apparition dans le ciel. Selon certains calculs effectués par des astronomes d’après les relevés du Dr Plemely, l’objet devait avoir un diamètre de près de 100 m. Au cours de l’été 1910, aux États-Unis, un prêtre qui rentrait à son domicile vit soudain le ciel s’éclairer et levant la tête, il aperçut une formation linéaire d’objets ronds se déplaçant d’ouest en est. La nuit était claire, sans nuage et la Lune n’était pas visible. Les objets passèrent rapidement dans le ciel, sans aucun bruit. Le 5 février 1910, à 23 h 45, M. et Mme Whitney d’Everette (Washington) aperçurent un disque brillant gigantesque, doré, à quelque km au nord de Greer (Idaho), sur les rives de la rivière Clearwater (d’après le Health Research Magazine).
    
L'Histoire des O.V.N.I. (7) Ovni_e11

Il n’est plus question ici, je crois, de parler de dirigeables espions, qu’ils soient allemands ou autres. À moins, bien sûr, qu’un de ces appareils ait franchi l’océan Atlantique pour se retrouver 7 mois plus tard à près de 6 000 km de l’Angleterre tandis qu’un de ses congénères continuait à sillonner le ciel irlandais et que d’autres erraient çà et là dans  le Pacifique, du Vietnam à la Nouvelle-Zélande, avant de retourner dans le nord de l’Europe !

N’est-il pas plus sensé de faire une autre hypothèse et de penser qu’en mai 1909, la Grande-Bretagne, et ensuite en décembre de la même année, les États-Unis, ont été visités par un phénomène inconnu que l’on retrouve étrangement en certains endroits du monde, vers la même époque. Ses caractéristiques sont, semble-t-il, constantes et les habitants du Texas, en avril 1897, ont décrit le même type d’engin que ceux du Pays de Galles, du Massachusetts, d’Indochine, de Nouvelle-Zélande, et d’Irlande en 1909. Rappelons deux faits importants qui peuvent être essentiels pour l’explication de ces évènements.

Ils eurent lieu tous les deux le même jour, le 19 mai 1909, à deux heures d’intervalle mais en des lieux séparés par plus de 300 km. À Pontypool (Pays de Galles), des ouvriers observèrent d’abord un engin en forme de cigare qui se déplaçait rapidement et qui vira à angle droit. Puis à Wroxham (Angleterre), un homme vit le phare de sa moto s’éteindre brusquement avant que lui-même ne fût ébloui par un puissant faisceau lumineux. Ne s’agit-il pas là de deux traits que l’on retrouve maintes fois dans la description d’OVNI actuels ?

♦♦♣♣♠♠♦♦

N’allons pas plus loin. Les faits décrits sont déjà suffisamment étonnants sans que l’on doive s’engager plus avant dans des hypothèses hardies. On ne peut que constater des similitudes troublantes entre des évènements éloignés à la fois dans le temps et dans l’espace et surtout une indéniable impression d’anachronisme dans les performances enregistrées. De là à bâtir des hypothèses séduisantes mais combien fragiles, il n’y a bien sûr qu’un pas, que nous nous garderons bien pour l’instant de franchir. 


Ibid.

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 709
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum