PARANORMAL & SUPRANATUREL
Un membre vient de se connecter au forum.

Dictionnaire du diable et des démons (4)

Aller en bas

Dictionnaire du diable et des démons (4) Empty Dictionnaire du diable et des démons (4)

Message par Passiflore le Ven 28 Juin 2019 - 15:14

Fascination :

  1. Croyance à l’Œil du Diable, dont parle déjà Marc, 7. Après saint Thomas, les démonologues crurent que les enfants étaient très sensibilisés au mauvais œil des vieilles femmes ou des sorcières. En 1599, Del Rio met la fascination en rapport avec un pacte diabolique. On parla beaucoup de fascination avec Bridget Bishop dans le procès des sorcières de Salem.
  2. Espèce de charme qui fait voir les choses telles qu’elles ne sont pas.

Faune invisible (la) : qualifie parfois les Élémentals.

Femme du Diable : lorsque le soleil brille dans un ciel nuageux et qu’il pleut, on dit que le Diable se bat avec sa femme. On ajoute parfois qu’il corrige ou marie sa fille.

Feu : la destruction par le feu des images de démons ou de sorciers est réputée entraîner leur mort.

Feux follets ou esprits follets : ce sont des émanations de phosphure d’hydrogène qui, dans les cimetières ou les marécages, ressemblant à des flammèches, furent prises pour des corrigans, des farfadets, des démons ou des âmes en peine. Cardan dit que les follets annoncent du bonheur aux malheureux ; de la peine aux gens fortunés.

Feu infernal : châtiment suprême des damnés, qui jamais ne les réduit en cendres et a été préparé de toute éternité.

Dictionnaire du diable et des démons (4) Feu_in10

Fèves noires : l’Antiquité les réservait aux offrandes funèbres, pensant qu’elles contenaient certaines âmes des morts.

Fiole : récipient dans lequel on peut enfermer les démons familiers, les génies et les farfadets. Jean Michel, maître menuisier de Moulins, interrogé en juin 1633, avoua à ses juges qu’il conservait un esprit dans une fiole. « C’était, dit-il, une petite fiole qu’il avait apportée de Venise, dans laquelle il y avait comme de l’eau très blanche, laquelle lui coûta 10 écus, et que lorsqu’il désirait savoir quelque chose, il disait à cette fiole : Fiole, fais-moi savoir quelque chose que je désire, qui c’est, quand, où ; et puis se mettait à sommeiller, et qu’en reposant il lui était révélé, et entendait une voix qui lui disait : c’est un tel, et de telle façon et la chose est en tel lieu. »

Gallou
:
Diable des Sémites et des Sumériens. « Impétueux taureau, puissant esprit », il erre surtout de nuit dans les villes. Androgyne parfois, il aurait pu servir de modèle au Baphomet.

Gargouilles
:
les sculpteurs du Moyen Âge se sont divertis à représenter sous la forme des gargouilles les monstres de la faune infernale (cathédrale de Reims, N.-D. de Paris) ; les péchés capitaux (Grignan, église N.-D. de Dijon) ou la bestialité (Villefranche-sur-Saône).

Dictionnaire du diable et des démons (4) Gargou10

Génies : du nom de Gian ben-Gian qui fut leur premier roi, disent les légendes persanes, qui ajoutent que les Péris sont bienfaisantes et les Dives maléfiques. Le vieux roi Taymural les relégua au pays des merveilles, le Ginnistam.

Gérulf
:
vieux français pour loup-garou.

Gholes :
voir Goules ou Ghoul. La plus dangereuse des espèces de démons, qui mange les cœurs et vide les hommes de leur substance.

Gigantomachie :
combat fabuleux des géants contre les dieux (représenté, notamment, à Pergame), qui préfigure la lutte des anges contre les démons.

Ginnistam
:
« Contrée de l’astral qui, dans les croyances orientales, serait le Royaume des génies, et dans laquelle on trouve : le Badia-téalgim ou désert des Démons ou des Fées ; le Badiat-Coldare, ou désert des monstres. Le vent froid et glacé de la mort (le Safar) ne souffle point dans ce royaume, dont la principale ville, dans laquelle se trouvent réunis tous les enchantements, se nomme Schadou Kiam » (E. Bosc, Glossaire de la Magie et de l’Occultisme).    
  
Goule : dans les superstitions orientales (la tradition rabbinique parle de Gholes ou spectres se nourrissant de sang humain), sorcière ou vampire suçant le sang des vivants ou déterrant de nuit des cadavres pour dévorer leur cœur. On rencontre de fréquentes allusions aux goules dans les poèmes d’Horace et dans les Mille et une Nuits.

Dictionnaire du diable et des démons (4) Goule12

Grappin (le) : nom que le curé d’Ars donnait au diable qui l’obséda pendant 30 ans.

Grenouille(s) : les esprits impurs ou démoniaques leur sont comparés dans la littérature apocalyptique. Cela vient d’une influence persane qui en faisait les agents d’Ahriman. La Bible les mentionnait simplement comme une des 7 plaies d’Égypte.

Grimoire : livre de conjurations magiques. En français, il en existe trois principaux : Les Véritables Clavicules de Salomon, Le Grand Grimoire (Grande Clavicule de Salomon et Magie noire) et le Grimoire du Pape Honorius.
On peut faire apparaître le Diable en lisant le Grimoire. Mais il faut lui donner, sitôt apparu, un cheveu, une savate ou une paille. Sinon, il vous tord le cou et vous emporte en Enfer !

Guérison diabolique : le Diable étant incapable de réaliser des miracles (il ne réussit que des prestiges), il faut terriblement se méfier de ses promesses de guérison qui, dans la majorité des cas, ont trait à l’impuissance sexuelle et à la stérilité.
« Un prêtre, véhémentement soupçonné d’avoir forniqué avec une très grande dame d’une ville, craignant d’être arrêté, prit la fuite. Arrivé dans une forêt, il rencontre un homme dont l’extérieur annonçait un saint religieux.
-Vous êtes triste, lui dit-il, quelle en est la cause ? Contez-moi votre peine.
Le prêtre avoua tout.
-Si vous étiez privé entièrement de ce qui, en vous, a été le plus coupable, lui ajouta le moine, vous pourriez retourner avec sécurité à la ville et convaincre de calomnie ceux qui vous accusent. Voyons.
Il voit, il touche ; et le plus coupable disparaît. Il faut le dire, cet homme sous l’apparence d’un saint moine, était le Diable en personne. Le prêtre joyeux, retourne à la ville pour offrir à ses accusateurs cette preuve irréfragable de son innocence. Il arrive dans son église, fait sonner les cloches, convoque son peuple. Là, en présence de la multitude, et monté sur un lieu éminent, il veut, avec confiance, produire sa preuve. Mais, ô miracle ! ô déception du Diable ! il produit aux yeux des assistants une preuve toute contraire, et cette preuve est monstrueusement évidente.
» (Hemmerlein, traduit par Dulaure, dans ses Cultes priapiques.)

Dictionnaire du diable et des démons (4) Hallow10

Hantise : phénomènes, normalement inexplicables, se produisant en des lieux déterminés, dits hantés par un fantôme, un esprit ou un démon. En parapsychologie, on distingue les phénomènes objectifs (qui se traduisent par des mouvements ou des bruits) et les phénomènes subjectifs (que l’imagination seule réalise : apparitions, fantômes, hallucinations).

Herminettes :
spectres blancs qui chevauchaient des squelettes de chevaux et descendaient du bois de Vaudier jusqu’à la rue Minette, actuelle rue de la Poste, à Beaucamps-le-Vieux (Somme).

Incarnation : en matière de spiritisme, prise de possession du corps d’un médium en état de transe (dit aussi « en état de maison vide ») par un esprit censé venu de l’Au-delà. Les Anglais distinguent le control (en français, guide) qui dirige la transe d’un médium, des autres esprits ou communicators qui vont s’incarner  momentanément en lui (voir Incorporation).

Incorporation : incarnation momentanée d’un esprit dans le corps d’un médium.

Incubes : anges déchus par la luxure, devenus démons et cherchant à jouir des femmes quand elles rêvent ou somnolent. Le contraire de l’incube est le succube, démon femelle qui s’efforce, par tous les moyens, d’enlever leur semence aux hommes. Le succube ayant acquis la semence n’hésite pas à se transformer en incube pour la porter aux femmes et, de la sorte, enfanter quelque monstre infernal.

Issu de la mythologie hébraïque, l’incube, selon la Genèse (VI, 1-4) est en effet fort capable d’engendrer. Le passage en question prétend que les anges maudits « virent que les filles des hommes étaient belles et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qui leur plurent ».

L’incube est capable de revêtir les formes les plus variées pour parvenir à ses fins. Madeleine de la Croix, l’abbesse diabolique de Cordoue, eut pour amant un incube faunesque aux pieds de bouc ; d’autres furent possédées charnellement par de beaux jeunes gens, de petits gnomes familiers, des cadavres momentanément animés par le Démon, voire des vapeurs d’air condensées.

Les histoires d’incubes sont innombrables, d’autant qu’ils préfèrent s’en prendre aux nonnes et aux femmes mariées qui, chacun le sait, sont incapables de garder un secret. L’audace de ces démons ne connaissait pas de bornes : ils se déguisaient fréquemment en confesseurs et se glissaient jusqu’entre les draps du lit conjugal. Il y avait, écrit le moine Ernauld, dans le pays de Nantes une malheureuse femme tourmentée par un démon.

« Cet être lascif alluma en elle le feu de la passion, s’étendit sur elle et la traita comme une épouse après avoir passé l’une de ses mains sous son corps et l’autre sous sa tête. Adultère invisible, il venait la nuit, pendant que la femme était couchée près de son mari, qui ignorait tout, et il se livrait sur elle à la luxure. Pendant 6 ans, ce mal resta caché et la malheureuse ne découvrit sa honte à personne. Pourtant la septième année, le spectacle de ses crimes amoncelés et la pensée des jugements de Dieu l’effrayèrent. Elle alla trouver les prêtres et avoua son opprobre. Puis elle fit des pèlerinages et implora les saints. Mais confessions, pèlerinages, prières n’obtinrent aucun résultat. Le démon revenait chaque jour et était de plus en plus libertin. Le crime finit par être connu et le mari entra en fureur… »

Dictionnaire du diable et des démons (4) Incube10

St-Bernard, de passage dans la ville, confia à la malheureuse son bâton de pèlerin, qui eut le don d’éloigner l’incube. « Quand le dimanche fut arrivé, le Saint monta en chaire et, avant de prêcher, il prescrivit à tous les assistants de tenir dans leurs mains des chandelles allumées. Puis il rapporta les forfaits inouïs du Diable ; il jeta l’anathème à l’esprit lascif qui s’était livré à d’affreuses saletés contraires à la nature ; toute l’assistance adhéra à cet anathème ; enfin il lui enjoignit par l'autorité du Christ de n’approcher ni de cette femme ni d’aucune autre. Dès que les chandelles sacramentelles furent éteintes, la puissance du Diable fut complètement anéantie. La femme se confessa, puis communia, l’ennemi ne reparut jamais, mais il s’éloigna pour toujours. » (S. Bernardi Vita).



Ibid.

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales        
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 838
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Dictionnaire du diable et des démons (4) Empty Re: Dictionnaire du diable et des démons (4)

Message par Sidarta le Dim 30 Juin 2019 - 19:49

Auparavant, j'étais comme beaucoup de gens, je croyais que les dieux ou Satan n'étaient que des histoires à dormir debout. Mais aujourd'hui, je commence à croire que selon la loi de l'analogie, tout cela est vrai, quelles que soient les falsifications opérées par les religions.

Selon la loi de l'analogie, tout ce qui est en haut est aussi ici-bas.
Les rois humains construisent des royaumes sur Terre, les dieux et les démons les construisent dans le ciel.
Sur terre, il y a des gens de classes supérieures, et inférieures. C'est la même chose là-haut.
Sur terre, il y a des gentils et des méchants, dans le ciel, il y a les anges et les démons.

Exemple : les âmes perdues dans l'au delà, c'est presque, comment dire, comme les sans-abris qui dorment dehors.
Chris Montclar, dont on a déjà parlé sur ce forum, a dit que qu'il y a des êtres maléfiques qui se font passer pour des maîtres ascensionnés auprès des âmes qui viennent d'arriver dans l'au-delà.
Comme sur terre : tu es perdu, tu n'as ni maison ni parents; et tu rencontres un mafioso qui te propose de travailler pour lui, ainsi tu ne manqueras de rien.

Je me permets d'ajouter, car je commence à le croire, que là-haut dans le ciel, il y a des êtres supérieurs qui nous guident comme des marionnettes, car nous sommes naïfs et ignorants, comparés à eux.
Là-haut, le dernier d'entre eux, pour le cas où il nous contacterait, peut nous manipuler comme il veut.
Comme sur terre : un homme venant d'un pays développé, exemple un Occidental, peut acheter ou manipuler les habitants d'un pays sous-développé.

C'est ce que j'ai pensé du prophète Mohamed : c'est un démon qui lui transmis le coran, et qu'on ne me dise pas qu'il a fait un copier-coller d'un endroit à l'autre car s'il a pu étonner le monde, c'est bien parce qu'il y a chez lui quelque chose qu'il n'y a pas dans les autres religions.

Pour finir, je dirais : vive le savoir et l'intelligence, car ce sont des qualités indispensables. Même les anges, les démons ou les dieux ne sont pas tous pareils, question savoir et intelligence.
Sidarta
Sidarta

Masculin Messages : 116
Date d'inscription : 05/06/2018
Humeur : trop sérieux, trop souriant
Localisation : Un pays qui ne m'appartient pas
Cochon
Lion Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Dictionnaire du diable et des démons (4) Empty Re: Dictionnaire du diable et des démons (4)

Message par Passiflore le Lun 1 Juil 2019 - 18:51

Tu as là un point de vue très personnel.
Je me permets d'ajouter, car je commence à le croire, que là-haut dans le ciel, il y a des êtres supérieurs qui nous guident comme des marionnettes, car nous sommes naïfs et ignorants, comparés à eux.
Je crois aussi qu'il y a des entités supérieures qui nous manipulent, mais contrairement à toi, je pense qu'elles sont sur Terre, avec nous.
Les divers phénomènes paranormaux, et le fait que beaucoup aient senti leur présence, le prouve...

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales        
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 838
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Dictionnaire du diable et des démons (4) Empty Re: Dictionnaire du diable et des démons (4)

Message par Sidarta le Lun 1 Juil 2019 - 19:39

Passiflore a écrit:
Tu as là un point de vue très personnel.
Je vais partager un truc personnel, hors sujet.
Il me semble que parfois, j'ai des idées bizarres et l'une des raisons pour lesquelles j'apprécie Internet, c'est qu'ici j'exprime mes idées telles quelles, sans aucune crainte.

Certaines personnes que je rencontre dans le monde réel me mettent mal à l'aise, car si on s'exprime librement, on passera pour un cinglé.
Les anciennes croyances ont la vie dure, et si l'on émet des idées, ou une théorie, différentes, elles seront carrément niées.
Sidarta
Sidarta

Masculin Messages : 116
Date d'inscription : 05/06/2018
Humeur : trop sérieux, trop souriant
Localisation : Un pays qui ne m'appartient pas
Cochon
Lion Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Dictionnaire du diable et des démons (4) Empty Re: Dictionnaire du diable et des démons (4)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum