PARANORMAL & SUPRANATUREL

Dictionnaire du diable et des démons (5)

Aller en bas

Dictionnaire du diable et des démons (5) Empty Dictionnaire du diable et des démons (5)

Message par Passiflore le 01.07.19 18:01

Infestations : actes de violence (chute ou déplacement d’objets) perpétrés par des esprits maléfiques, dans une maison ou un endroit quelconque, avec l’idée de nuire aux occupants. St-Augustin rapporte en avoir fait cesser dans la métairie du tribun Hespérius. St-Césaire relate des faits analogues, évoqués aussi par la vie de St-Théodore.

Larves ou larvae :

  1. Chez les Romains, mauvais esprits errants d’hommes morts tragiquement ou de criminels ; spectres grimaçants ou squelettes (voir Lémures, Mânes).
  2. Le Moyen Âge en fit des esprits terrifiants apportant la tristesse et l’épilepsie.
  3. Actuellement, esprits élémentaires, incomplets, ou incarnations manquées, dont certains magiciens noirs se servent pour obséder leurs ennemis.

Lavandières de nuitEn Bretagne, fantômes qui lavent du linge dans des endroits isolés. Si on les aperçoit, on est obligé de tordre leur linge au risque d’avoir le bras cassé et de prendre un bain forcé. On les appelle aussi Femmes de nuit ou Chanteuses de nuit. On en trouve également dans l’Indre et en Vendée. Leur rencontre est souvent funeste et présage de mort rapide. Au château d’Échiré (Deux-Sèvres), l’une d’elles se contente de gifler les passants.

Dictionnaire du diable et des démons (5) Lavand10
Lavandières

Des légendes de Botmeur (Finistère), prétendent qu’elles sont squelettiques et géantes, et que du sang s’échappe de leur linge tordu. Si elles vous forcent à tordre votre linceul, il faut le faire dans le même sens qu’elles, sous peine de mourir aussitôt.

Lémures : âmes de morts qui, certains jours, revenaient sur terre par attachement à leur corps. Platon en parle le premier dans Phédon. Les Lémures, chez les Étrusques et chez les Romains, s’attachaient à tourmenter les vivants. Moins effrayants que les larves, moins honorés que les mânes, on essayait de les apaiser par d’étranges cérémonies : les Lemuria, qui se tenaient les 9, 11 et 13 mai. Le père de famille leur offrait alors des fèves noires. Comme ces ombres apparaissaient sous forme de spectres ou d’animaux, certains occultistes les assimilèrent, à tort, aux vampires.

Lieux diaboliques : les landes, les gibets, les marais, les carrefours.

Loki : démon scandinave du feu. Intelligent et pervers ; il fut parfois assimilé au Diable.

Loublin : loup-garou qui, en France, fréquentait les cimetières pour manger les cadavres.

Madan : esprit élémentaire d’origine hindoue, qui cherche à faciliter les opérations maléfiques des sorciers, en soulevant des poids considérables, en vampirisant certains individus, en pratiquant la lévitation. Ces esprits, déjà connus des Chaldéo-Assyriens, sont très musclés, très poilus et très gloutons. Nous avons vu, écrit Bosc, « de nos yeux vu, ce qu’on appelle vu, dans des séances psychiques, des bras énormes de Madan-Poruthou, nous avons touché leurs mains, qui ne mesuraient pas moins de 48 à 50 cm et qui étaient recouvertes de poils rudes et longs de 2 à 3 cm » (Glossaire).

Main cornue : geste consistant à plier les doigts, sauf l’index et l’auriculaire qui restent brandis. Signe de ralliement pour initiés, réputé pour écarter le Diable. Ce geste est matérialisé dans certaines amulettes napolitaines, en jaspe ou en corail.

Mandragoreplante de la famille des solanées à grandes feuilles, que l’on rencontre en Sicile, en Tunisie et en Égypte. Panacée universelle, elle possédait dans l’Antiquité la vertu de guérir la stérilité masculine, de rendre les femmes fécondes, de soigner les hémorroïdes (Hippocrate), les maux de dents (Celsus) et la plupart des affections gynécologiques. Elle provoquait également le sommeil, repoussait les infestations diaboliques et guérissait les possédés. Considérée parfois comme une drogue, on en faisait des infusions pour donner des rêves agréables aux filles et venir à bout des plus récalcitrantes.

Dictionnaire du diable et des démons (5) Mandra10

Les Grecs la nommaient l’herbe de Circé, croyant qu’elle avait permis à cette magicienne de changer les hommes en pourceaux. Sa racine, mâle ou femelle, ressemble un peu au corps humain et une tradition rabbinique veut qu’elle ait poussé au Paradis, à l’ombre de l’arbre du Bien et du Mal. Une autre certifie que les premiers humains étaient de gigantesques sensitives animées par le soleil. D’aucuns ajoutent qu’elle devient plus merveilleuse encore si elle a été arrosée par l’urine d’un pendu ou qu’elle est née de son sperme.

Les vertus érotiques, narcotiques et hallucinatoires de la mandragore furent largement utilisées dans la confection des philtres. On prétendit aussi qu’elle permettait de vaincre aux combats et les juges de Jeanne d’Arc, en dépit de son démenti, consignèrent dans un procès–verbal qu’elle en possédait une. On crut aussi que placée dans un coffre, avec des pièces d’or, elle en doublait le nombre chaque jour, et qu’elle était capable de prédire l’avenir.

En Dordogne, on croit que si l’on évoque le Diable, par une nuit noire à une croisée de chemins, en criant trois fois « Poule noire », et que si l’on parvient à placer un mot avant lui, il doit vous donner la Mandragore ou Main du Diable. Sinon, c’est l’enfer !

On conçoit assurément qu’une plante si merveilleuse, et si peu répandue, ait connu de nombreuses « contrefaçons ».

Les Mandragores sont aussi de petits démons noirs, imberbes, aux cheveux en désordre. Ils ne sont guère maléfiques.

Manichéisme : voir aussi Zoroastrisme. Religion reposant sur l’opposition absolue de deux substances ou Principes, incréés et infinis, le Bien et le Mal, Dieu et la Matière, la Lumière et les Ténèbres. Manès est son prophète, dont l’Église persécuta les disciples.

Mar : terme ancien, peu usité, que l’on retrouve dans cauchemar. Démon qui, suivant les traditions populaires, crée des hallucinations voisines de la folie.

Mara : démon du panthéon hindou. Il essaya en vain de tenter Gautama, qui allait devenir le Bouddha, après l’échec des Apsaras.

Mauvais (le) : comme les Mauvais Anges sont les démons, le mauvais par excellence est le Diable.

Mazzikin : esprits malfaisants des anciens Hébreux. Le monde en est rempli, surtout les régions les moins élevées de l’atmosphère.

Messe de Saint-Sécaire : messe noire d’espèce particulière longtemps pratiquée en Gascogne. Un prêtre parjure la célèbre messe, avec sa maîtresse pour enfant de cœur, dans une église en ruines. Elle commence à 23 h et se déroule comme la vraie messe, mais à rebours, pour se terminer à minuit. Le signe de croix s’effectue avec le pied gauche, par terre. L’hostie est noire, avec trois pointes, et le vin est remplacé par l’eau d’une fontaine où l’on a jeté un bébé mort sans baptême. Cette messe propose d’entraîner la mort de l’ennemi, de le faire « sécher à petit feu » ou d’obliger un jeune homme à épouser celle qu’il a séduite. On estime qu’on peut combattre ses effets par une contre-messe spéciale. Il existe enfin dans la Bigorre une messe de Male-Mort, célébrée pour faire périr les usuriers au milieu d’atroces souffrances.

Dictionnaire du diable et des démons (5) Messe_10
Messe noire

Métamorphose : transformation de l’homme en animal, les métamorphoses relèvent du zoomorphisme le plus ancien.
Les cas sont célèbres de Nabuchodonosor et de sa chevelure animale (Ancien Testament), de Circé transformant les compagnons d’Ulysse en pourceaux (Odyssée), des Métamorphoses d’Ovide, de l’Âne d’or d’Apulée, etc. On a parlé d’aeluranthropie (mutation en chat), boanthropie (en bœuf ou taureau), cynanthropie (en chien), lépanthropie (en lièvre). La sorcellerie en fit grand usage, et pour les transformations des sorciers et des sorcières. Les cas les plus célèbres étaient ceux de lycanthropie.

Minuit : l’heure par excellence de l’apparition des fantômes, du sabbat et du crime.

Miroir : « Le miroir joue un grand rôle pour tous ceux qui prédisent l’avenir ; les devins le consultent car il peut révéler des choses cachées. La belle et méchante marâtre de Blanche-Neige contemple le miroir magique, dans lequel apparaît un masque terrifiant aux yeux vides, cruels, froids, sans vie, mobiles et immobiles, comme l’Esprit de la reine, sou double satanique. » (Rosette Dubal, La Psychanalyse du Diable).

Dictionnaire du diable et des démons (5) Miroir10

Nécromancie ou nigromancie : art d’évoquer l’ombre des morts ou de deviner l’avenir par l’inspection des cadavres. Il existait des écoles de  nécromancie dans de profondes cavernes à Salamanque, Séville et Tolède ; la reine Isabelle en fit murer les entrées.

Nécromancier ou négromancien ou nécromant : adepte de la nékyomancie, qui prit le nom de nécromancie ou nigromance. « Aucuns font venir à eux les diables et interrogent les morts, lesquels sont nommés nécromanciens. » (Ambroise Paré). Dans la Bible, Manassé, Saül, consultent les nécromants. Ils seront imités par Catherine de Médicis, Henri III, Jacques d’Écosse, etc. Au Moyen Âge, on donna au mot le sens plus étendu de sorcier. Santabarenus, moine hérétique, aurait, rapporte Michel Glycas, fait apparaître grâce à la nigromancie, l’ombre de Constantin à son père Basile, empereur de Byzance.

Noir :

  1. En magie, cette couleur revêt fréquemment un aspect maléfique ou implique une consécration au Démon.
  2. L’Antiquité réservait les animaux noirs pour les sacrifices aux divinités chtoniennes*.
  3. Pour certains occultistes, le noir exprime la fécondité souterraine, le caché qui est riche, qui existe davantage. C’est pourquoi des démonologues ont attribué au Diable et aux gnomes la connaissance de richesses occultes.

Non-morts : concerne les humains condamnés, après leur mort, à hanter certains lieux où ils ont vécu. On les trouve surtout au Bernard (Vendée) et en Haïti (Zombies).


*Se dit des divinités infernales ou souterraines (Hadès, Déméter, etc.).



Ibid.

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 709
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum