PARANORMAL & SUPRANATUREL

Les chants perdus de la Divine Comédie

Aller en bas

Les chants perdus de la Divine Comédie Empty Les chants perdus de la Divine Comédie

Message par Passiflore le Sam 3 Aoû 2019 - 11:26

Les chants perdus de la Divine Comédie Dante_11
Dante Alighieri

Boccace raconte dans sa Vie de Dante l’histoire des 13 chants de la fin du Paradiso. Ceux-ci avaient été égarés après la mort du poète. Toutes les recherches pour les retrouver étaient restées vaines, et les amis de Dante admirent alors que le Paradiso était resté inachevé.

Mais écoutons Boccace : « Dante* avait deux fils, Jacopo et Piero, poètes comme leur père. Ceux-ci, poussés par leurs parents et amis, résolurent d’écrire une fin pour la Divine Comédie. Jacopo, bien plus doué que son frère, eut alors un rêve étrange grâce auquel il renonça à son projet téméraire et retrouva les 13 chants perdus. 

« Un riche bourgeois de Ravenne, Piero Giardino, ancien élève de Dante, homme intègre et digne de foi, raconte que 8 mois après la mort du poète, Jacopo vint le réveiller aux premières heures du jour pour lui raconter que son père lui était apparu en rêve, tout vêtu de blanc et inondé d’une étrange lumière. Jacopo lui avait demandé : « Père, es-tu bien vivant ? » Sur quoi son père lui avait répondu : « Je vis, mais de la vraie vie, qui n’est pas la vôtre. » Alors, Jacopo lui avait demandé si, avant de pénétrer dans la « vraie vie », il avait terminé la Divine Comédie et où se trouvaient les chants qui s’étaient égarés. Sur quoi son père lui répondit : « Je l’ai terminée. » 

« Il prit la main de son fils et le conduisit dans la chambre où il dormait de son vivant. Il en toucha une des parois en disant : « Ici se trouve ce que vous cherchez depuis si longtemps. » Dante disparut alors et le rêve s’évanouit. C’est pourquoi Jacopo, très excité, était venu réveiller Giardino pour lui raconter son rêve et pouvoir le vérifier au plus tôt.

« Les deux hommes partirent au petit jour pour la maison où Dante était mort. Ils réveillèrent le propriétaire qui les fit entrer. Ils trouvèrent sur le mur en question une natte qu’ils y avaient toujours vue, la soulevèrent et découvrirent dans le mur une petite niche où étaient quelques manuscrits à moitié pourris par l’humidité. Ils enlevèrent délicatement la boue qui les recouvrait et reconnurent les 13 chants manquants qu’ils avaient tant cherchés et qui constituaient la fin de la Divine Comédie*. »


*Dante Alighieri (1265-1321).
*La fin de la Divine Comédie : Boccace avait 11 ans à la mort de Dante, et l’histoire qu’il raconte, toute ancienne qu’elle est vue du XXe siècle, présente de sérieuses garanties. En effet, quand Boccace la publia, de nombreux témoins des dernières années du poète, et ses fils mêmes, auraient pu la démentir. Il connaissait d’ailleurs ces témoins. Et l’on a pu contrôler que le récit du rêve de Jacopo circulait déjà avant que Boccace l’ait rapporté dans son ouvrage.



Rapporté par Stevens et Moufang dans Le mystère des rêves

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 763
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum