PARANORMAL & SUPRANATUREL

Les soucoupes volantes de l’Inde

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Les soucoupes volantes de l’Inde Empty Les soucoupes volantes de l’Inde

Message par Passiflore le Dim 11 Aoû 2019 - 17:30

Plus on étudie les anciens textes de l’Inde, plus on trouve de récits d’aérodynes, de forces motrices et d’armes de choc qui ne devaient pas signifier grand-chose pour les traducteurs de sanscrit du XIXe siècle, mais qui évoquent pour nous des analogies redoutables.

       Les soucoupes volantes de l’Inde Vimana12

Je ne cherche pas à démontrer que les Antédiluviens possédaient la bombe atomique ou une arme similaire. Il me suffit juste de prouver qu’ils savaient comment construire un type de soucoupe volante. Mais j’aimerais citer quelques passages du Mahabharata, un texte qui remonte à plus de 3 000 ans et qui nous prouve sans l’ombre d’un doute que cette civilisation avait maîtrisé certaines forces cosmiques. Et si elle connaissait l’énergie nucléaire, il est évident qu’elle possédait aussi des machines volantes, par conséquent les textes sanscrits ne sont pas des fables.

Le premier extrait est un témoignage oculaire de la dévastation causée par l’arme appelée Agneya.
« Un projectile flamboyant fut lancé. Aussitôt, les ténèbres recouvrirent les armées. Des vents mauvais se mirent à souffler. Des nuages rugissaient dans l’atmosphère et il en pleuvait du sang. Tous les éléments semblaient confondus. Le soleil tournoyait. Le monde, brûlé par la chaleur de cette arme, semblait pris de fièvre. L’eau elle-même bouillait, et les créatures qui y vivaient étaient ébouillantées. Les ennemis tombaient comme des arbres détruits par un horrible incendie. D’énormes éléphants, brûlés par cette arme, tombaient de toutes parts. D’autres couraient de-ci de-là en barrissant de terreur au sein de la forêt en flammes. Les chevaux et les chars, brûlés par l’énergie de cette arme, ressemblaient à des troncs d’arbres calcinés. Des milliers de chars tombaient de tous côtés. Les ténèbres recouvraient l’armée tout entière…
« Des vents froids se mirent à souffler. L’horizon s’éclaircit. Alors nous vîmes un spectacle effroyable. Calcinés par la puissance terrible de cette arme, les corps des blessés n’étaient même plus visibles. »

Cette épouvantable description de chariots et de cadavres calcinés remonte sans doute à 10 000 ans avant Hiroshima. Dans le Mausala Parva, il est question d’une arme ressemblant à un « tonnerre de fer » par laquelle « tous les êtres de la race de Vrishni et de la race d’Andhaka furent réduits en cendres ».

Cette arme était si atroce que « le roi atterré fit réduire le tonnerre en poudre fine ». Malgré cela, elle possédait encore un pouvoir mortel car « il employa des hommes pour jeter cette poudre à la mer ».

En dépit de ces précautions, l’arme dégageait encore une certaine radioactivité car les habitants perdirent du jour au lendemain leurs cheveux et leurs ongles, des vents violents balayèrent le pays, la vaisselle se brisa sans raison apparente, des oiseaux devinrent blancs et leurs pattes écarlates et les aliments se gâtèrent en quelques heures.

   Les soucoupes volantes de l’Inde Arme_d11

En plus de l’Agneya, cette civilisation possédait l’arme de Brahma, dont on disait qu’elle possédait la puissance de Dieu, un pouvoir tel que les immortels eux-mêmes ne pouvaient y résister. Cette arme est intéressante car elle ne ressemble à rien de ce que nous connaissons aujourd’hui. Appelée également le Dard d’Indra, elle n’était pas lancée mais braquée comme un projecteur. Une lueur jaillissait alors du mécanisme, un faisceau de lumière de plus en plus brillant qui finissait par consumer sa cible (un laser ?). Sa puissance était considérable car par temps clair, elle pouvait provoquer des bouleversements de la nature. Les vents soufflaient, les eaux bouillaient, les animaux devenaient fous. La seule défense était une autre arme de Brahma. Deux de ces armes pouvaient s’annuler, ce qui permet de penser qu’elles marchaient selon un principe de vibrations qui pouvait être neutralisé grâce à des longueurs d’ondes opposées.

L’usage de ces armes était strictement réglementé. Elles ne devaient jamais être employées, sauf en des circonstances graves, lorsque toutes les autres armes s’étaient révélées inefficaces. Elles ne devaient jamais être utilisées contre des civils ou des armées en retraite.
Avant d’employer les armes de Brahma, il fallait toujours « toucher de l’eau », ce qui pour nous équivaudrait à opérer un contact électrique, ou une « prise de terre ». Plusieurs passages décrivent leurs effets.

« Le fils de Drona toucha l’eau et déchargea le Narayana. Des vents violents se mirent à souffler, la pluie tomba en rafales. On entendit des coups de tonnerre, bien que le ciel fût sans nuages. La Terre trembla. Les mers s’agitèrent. Les sommets des montagnes se fendirent. Les ténèbres s’établirent.
« L’arme de Brahma affligea Partha et tous les êtres. La Terre et toutes ses montagnes frémirent. Des vents terribles se mirent à souffler. Les mers devinrent houleuses. »

   Les soucoupes volantes de l’Inde Arme_a11

Au cours de la déroute consécutive à cette catastrophe, il se produisit un fait curieux. Les soldats en fuite se précipitèrent vers les ruisseaux et les rivières où ils se déshabillèrent précipitamment pour se laver, eux et leurs armes.
Pourquoi diantre ces malheureux soldats en déroute auraient-ils pris le temps de se baigner et de laver leurs armes à grande eau (ce qui ne devait guère les arranger) s’ils n’avaient pas craint une contamination, qui ne pouvait être que des retombées radioactives ?

Aujourd’hui, nos soucoupes volantes sont singulièrement pacifiques*. Depuis des siècles, je n’ai pas trouvé une ombre d’activité hostile de leur part. Mais la soucoupe volante préhistorique, ou vimana, était une arme de guerre redoutable.
« Cukra, à bord de cette excellente vimana, propulsée par des Forces Célestes, partit détruire la Triple Cité. » En vue de cette opération, il avait été décidé « de construire une vimana de grande puissance ».
La ville est si bien retranchée que seule une arme capable de détruire à la fois ses trois parties peut en venir à bout : « Ces trois parties doivent être détruites par un seul projectile, par aucun autre moyen ne peut-on obtenir leur destruction. »

On commence par un bombardement général : « Cukra, entouré par les Maruts, se mit à lancer son tonnerre de tous côtés sur la Triple Cité. »
Et puis on emploie l’effroyable projectile unique : « Il lance alors un projectile qui contient les Puissances de l’univers sur la Triple Cité… la ville se met à brûler… Une fumée semblable à 10 000 soleils envahit les cieux. »
Cette arme est si terrible que les dieux eux-mêmes ont peur : « Voyant les Puissances de l’univers réunies en un seul lieu, les dieux furent frappés de terreur. » Ils doivent alors intervenir pour éteindre le feu en disant : « Ne réduisez pas le monde en cendres ».

    Les soucoupes volantes de l’Inde Cendre11

Je ne voudrais pas faire de digression, mais en 1945, le gouvernement américain n’a-t-il pas réussi à fabriquer une arme contenant elle aussi les puissances de l’univers ?

Les vimanas étaient également employées contre les armées :
« Une énorme et terrible vimana construite de fer noir, elle était haute de 400 yojanas et large d’autant, équipée de moteurs bien installés là où il le fallait. Aucun cheval, aucun éléphant ne la propulsait. Elle était conduite par des machines qui étaient grandes comme des éléphants. »

Un témoin relate le bombardement aérien de son armée, par les Rakshasas :
« Nous avons vu dans le ciel ce qui semblait être une masse de nuages écarlates ressemblant aux flammes d’un terrible incendie. De cette masse, jaillirent de nombreux projectiles incandescents, et des coups de tonnerre comme des milliers de tambours. Et de nombreuses armes en tombèrent avec des ailes d’or dans un bruit de tonnerre, et des centaines de roues flamboyantes. Les chevaux tombèrent, tués par ces projectiles, et l’explosion abattit de puissants éléphants. Notre armée parut être anéantie sur l’instant. Ces terribles Rakshasas avaient la forme de monstrueuses montagnes suspendues dans le ciel. »

     Les soucoupes volantes de l’Inde Explos11

Un champignon atomique ?

L’armée aurait été perdue si Karna n’avait eu à sa disposition une arme secrète qui anéantit le bombardier des Rakshasas :
« Karna prit cette arme terrible, la Langue de Destruction, la Sœur de la Mort, et quand les Rakshasas virent cette excellente et flamboyante arme braquée sur eux, ils eurent grand peur… Le projectile resplendissant s’éleva dans la nuit et pénétra la formation en forme d’étoile… et réduisit en cendres la vimana des Rakshasas. Le vaisseau ennemi tomba du ciel dans un fracas épouvantable. »

On trouve dans le Ghatotrachabadma un passage plus stupéfiant encore : « Doué d’une grande énergie, le Rakshasa redescendit sur la terre dans sa vimana dorée… quand elle atterrit, on crut voir à la surface du sol une masse d’antimoine admirablement proportionnée. »

L’antimoine est un métal d’un blanc bleuâtre, très brillant. N’est-ce pas une parfaite description des soucoupes volantes ? L’auteur précise que la vimana était « admirablement proportionnée ». Or, il est intéressant de noter que certaines photographies ont révélé, grâce à la projection orthographique, que leurs dimensions obéissaient au nombre d’or classique, considéré par tous les artistes et les architectes comme la proportion parfaite, telle qu’on la retrouve dans les grands temples de l’Antiquité grecque et dans les pyramides d’Égypte. Cette proportion parfaite n’a pas été découverte par l’homme, par hasard, mais lui a été révélée par les « Dieux » (les peuples de l’Espace).


*L'auteur se trompe, car lors de rencontres rapprochées, des OVNI se sont révélés dangereux, voire mortels.


Desmond Leslie, LES SOUCOUPES VOLANTES ont atterri

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 763
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum