PARANORMAL & SUPRANATUREL
Un membre vient de se connecter au forum.

Est-il vraiment possible de remonter le temps ?

Aller en bas

Est-il vraiment possible de remonter le temps ? Empty Est-il vraiment possible de remonter le temps ?

Message par Passiflore le Dim 18 Aoû 2019 - 16:06

Il est difficile de rester raisonnable quand on s'attaque au mystère du Temps. Quelqu'un a dit : le Temps c'est Dieu, car il est infini, éternel, inconnaissable et tout-puissant.
Les dimensions, les notions, tout ce qui est matériel et tout ce qui ne l'est pas, tout peut disparaître, sauf le Temps qui défie le néant lui-même. Le Temps bleu ou noir, indestructible et patient, tissé de silence et d'inaccessibilité, indomptable.

Dans le domaine scientifique, le Temps est une inconnue qu'on interprète et accommode avec toujours, en fin de compte, une erreur inévitable.
Nous ne savons absolument pas en quelle année nous vivons. 19XX-19YY-19ZZ sont des approximations appuyées sur une incertitude majeure : la date de naissance du Christ.

On raconte une anecdote curieuse dont le Temps, le Diable et un alchimiste sont les héros.

Est-il vraiment possible de remonter le temps ? Alchim10

L'alchimiste, pour avoir le secret de la transmutation, avait signé un pacte avec Satan le 5 octobre, fête de saint François d'Assise, en l'an de grâce 1573. Il s'agissait d'un bail  3-6-9* que le preneur signa avec son sang, s'engageant à donner son âme à l'expiration, soit au bout de 9 années, jour pour jour. Il avait la possibilité de le résilier tous les 3 ans, mais le diable savait à qui il avait affaire. Il n'était pas inquiet.

La première année, il donna le secret de l'or et l'alchimiste devint très riche; la troisième année, il donna le secret de la puissance et l'alchimiste devint un personnage considérable; la sixième année, pour éviter la résiliation, il donna le secret de jouvence et l'alchimiste cessa de vieillir.
Mais arriva la neuvième année, et le Diable, le 4 octobre, tard dans la soirée, vint frapper à la porte du prédestiné à l'Enfer.

Des laquais lui ouvrirent et le précédèrent dans une somptueuse salle de festin où deux couverts étaient mis : plats d'or et gobelets de vermeil, vins de France et mets suculents, fruits à point et desserts des îles.

-Or ça, dit le Diable, j'imagine, mon compère, que tu veux quitter le monde en grande liesse ?
-Je vous attendais, messire Satan, et vous prie à souper en ma compagnie, s'il vous plait !

Il n'était guère que 10 heures après le couvre-feu et le Diable se dit qu'il lui serait agréable de festoyer en attendant de prendre sa livraison, à minuit.
Il s'assit donc devant l'alchimiste et lui fit raison, jetant de temps à autre un regard vers la pendule, car rien n'est si cher au coeur d'un diable que la possession d'une âme de chrétien. Enfin, les aiguilles marquèrent minuit moins deux minutes et Satan ne put se contenir.

-Mon compère, il faut te préparer à me suivre. Dans deux minutes révolues, nous serons au jour de demain. Ce qui a été conclu a été conclu !
-C'est-à-dire ? demanda l'alchimiste.
-C'est-à-dire que, le 5 octobre 1573, tu as signé un pacte avec moi, me donnant ton âme 9 ans après jour pour jour. Un pacte est un pacte, nul ne saurait y contrevenir !
-Et quand donc devrai-je vous donner mon âme, messire Satan ?
-Le 5 octobre... soit dans une minute 30 secondes exactement.
-Est-ce donc si pressé, messire Satan ?
-Le pacte dit le 5 octobre et non un autre jour. Donc... dans une minute maintenant.
-Vous dites bien le 5 octobre ?
-Oui, je dis le 5 octobre... Ni le 4, ni le 6, mais le 5 et je vais me servir.
-Une seconde, s'il vous plaît, messire !
Ayant dit, l'Alchimiste frappa dans ses mains et deux Frères lais pénétrèrent dans la pièce.
-Tu es perdu, compère, ricana le Diable. Les Frères lais n'y peuvent rien, ce qui est signé est signé et...

La pendule égrena les 12 coups de minuit dans un silence solennel et le Démon poursuivit :
-Nous sommes maintenant le 5 octobre, ton âme est à moi !
-Erreur ! s'écria le prétendu damné. Erreur, messire Satan ! Demandez plutôt à ces Frères ! Ils doivent dire la vérité et, si nous sommes le 5 octobre, je vous devrai mon âme !
-Et bien, dit Satan s'adressant aux Frères, quel jour sommes-nous ?
-Ce jour d'huy est le 15 octobre de l'an de grâce - on peut le dire - 1582, par décision de Sa Sainteté Grégoire XIII qui vient de réformer le calendrier Julien. Dans tous les États catholiques du monde, ce jour est le 15 octobre.
-Vous le jurez ? demanda Satan.
-Nous le jurons devant Dieu, dirent les Frères lais. 

Est-il vraiment possible de remonter le temps ? Tourbi10

Il y eut un grand tourbillon de flammes et de fumée, une nauséabonde odeur de soufre et le Diable disparut.
C'était vrai : le 5 octobre 1582, le Temps avait fait un saut de chat pour remettre en place l'équinoxe du printemps, qui avait rétrogradé de 10 jours par la faute du calendrier de Jules César.
Et le Pape avait ordonné que ce 5 octobre deviendrait le 15.
L'alchimiste, lui, s'appelait le comte de Saint-Germain.

Est-il vraiment possible de remonter le temps ? Comte_10

Ce jour-là encore, le 15 octobre 1582, au juste milieu de la nuit, la Lune envoya sur la flèche de la cathédrale de Paris, à 300 000 km/seconde, des rayons de lumière qui mirent 10 jours et 1 seconde 1/3 pour parvenir à destination. Et voilà comment, pour la première fois dans l'Histoire, les hommes firent un Voyage dans le Temps - vers le Futur - brûlant de vitesse, en moins d'une seconde, les 240 heures d'une décade.


*Ancien bail toujours en vigueur, fait pour 9 ans, mais qui peut être résilié par les parties prenantes tous les 3 ans.

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales        
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 838
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Est-il vraiment possible de remonter le temps ? Empty Re: Est-il vraiment possible de remonter le temps ?

Message par Passiflore le Dim 18 Aoû 2019 - 16:24

Le Voyage dans le Temps appartient à certaines nécessités mythiques comme l'amour, le rêve, le désir de voler dans l'espace, de gouverner le monde, de punir les méchants et de récompenser les bons.

De tous ces vieux désirs, il est le plus tenace et le mieux ancré car dans tous les temps, passés, présents et futurs, il n'y eut, il n'est et il ne sera jamais un homme n'aspirant à un retour sur la chaîne de vie.

Redevenir jeune, revenir seulement une heure, une minute en arrière, miracle auquel s'accroche le malheureux qui tombe dans un précipice, qui voit bondir sur lui l'auto meurtrière ou s'écrouler, frappé à mort, l'ami qu'il aurait pu sauver.

Le Voyage dans le Temps est possible, mais, et c'est là ce qui prouve son caractère absolument exceptionnel, il est possible pratiquement et impossible en théorie. Par le cinéma, par le disque, par la pensée, par le rêve, l'homme peut, sinon se projeter dans le futur, du moins se retrouver ou cheminer dans le passé. Ce ne sont là que des évasions spirituelles ou sensorielles auxquelles notre corps ne participe pas.

Le rêve seul offre l'illusion du voyage réel, avec sensations physiques parfaitement imitées (et souvent parfaitement réelles) : la rose émet son parfum, le coup de canon est assourdissant, le café est amer ou délicieux, la femme que l'on admire est adorablement belle, la volupté que l'on ressent est matériellement vraie.

Notre subconscient connaît donc un mécanisme scientifique pour se déplacer dans le Temps alors que la science expérimentale, à l'état de veille, ne connaît qu'un autre mécanisme, loin d'être aussi dynamique. Mais le mécanisme du subconscient, le Voyage dans le temps du rêve, ne peut être accompli sur commande, il est fortuit. Il n'est aussi qu'une illusion et ne ressuscite la vérité du Passé que par des fantasmes et des apparences. Dans le rêve, tout est faux, arbitraire, mesures de distances, temps, opacité, pesanteur, sens logique.

Trois vérités seulement sont absolues : le rire, les larmes, la jouissance*, et c'est pourquoi le rêve est malgré tout imparfait et que la nécessité du Voyage dans le Temps à l'état de veille a toujours hanté les hommes.

Parcourir la chaîne du Temps présente pour le moment de grandes impossibilités techniques et aussi des impossibilités théoriques dont même les auteurs de science-fiction n'ont pu venir à bout.

            Est-il vraiment possible de remonter le temps ? Voyage12

L'auteur, Robert Charroux,  finit sur une note d'espoir :

La science cependant résoudra ce problème - peut-être l'a-t-elle résolu autrefois - puisque déjà la contraction du temps par la vitesse permet d'échafauder des hypothèses de moins en moins invraisemblables.

Le Voyage dans le Temps n'est pas lié seulement à la curiosité des hommes, il se rattache à la conquête spatiale.

L'étoile la plus proche de la Terre, Alpha du Centaure, est en effet à 4,5 années-lumière, ce qui, à la vitesse de 36 000 km/heure, représente déjà un voyage de 130 000 ans (2 600 ans à 1 800 000 km/heure). Soit une impossibilité pratique.

Pourtant, il semble que les astronautes des Soucoupes Volantes, s'ils existent, aient trouvé la solution du problème, soit en contractant le temps, soit en contractant l'espace.

Actuellement, aucune donnée scientifique ne permet d'imaginer une telle hypothèse, mais nous avons la prémonition, la certitude même que le Temps et l'Espace du voyage seront un jour vaincus et que les hommes sauront aller en une fraction de seconde jusqu'aux lointaines frontières du Cosmos. Peut-être par une opération mathématique, peut-être par désintégration, réintégration et transmission de la personnalité à la vitesse de la pensée, qui est infiniment plus grande que celle de la lumière, c'est-à-dire à la vitesse zéro.


*Il est d'autres vérités absolues, mais déterminées par le comportement physiologique "éveillé". Le rire, les larmes, la volupté ont des résultantes physiques provoquées uniquement par l'émotion du rêve. Ce qui tendrait à prouver une sorte de connivence entre l'état de veille et l'état de rêve.


Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans (1963)

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales        
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 838
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum