PARANORMAL & SUPRANATUREL
Un membre vient de se connecter au forum.

Les Vénusiens du mont Shasta

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Les Vénusiens du mont Shasta Empty Les Vénusiens du mont Shasta

Message par Passiflore le Lun 26 Aoû 2019 - 16:00

Les soucoupes volantes n'ont jamais, à la connaissance des peuples, débarqué des cosmonautes qui eussent pourtant été reçus avec les plus grands honneurs*. À moins que des commandos d'extra-planétaires, après étude topographique des lieux, aient atterri secrètement en quelque zone choisie et déserte du globe.

On a certaines raisons de le penser. Dans son livre Les Civilisations inconnues, Serge Hutin écrit :

Sur les montagnes de Californie, on signale de temps à autre une étrange lumière éblouissante comme le flash d'un photographe et qui serait produite par des hommes mystérieux.

On raconte toutes sortes d'autres récits légendaires, que l'on place plus volontiers sur le mont Shasta, à l'extrémité nord du massif montagneux de la Sierra Nevada.

Le majestueux mont Shasta, d'accès difficile, est un ancien cône donnant encore périodiquement de légers signes d'activité volcanique. Dans tout ce district, encore mal connu, de la Californie septentrionale, on signale des hommes "étranges" surgis parfois des forêts (où ils se cachent d'ordinaire soigneusement) pour faire du troc avec les montagnards.

Ces hommes sont grands, gracieux, agiles, ont le front très haut; ils portent une coiffure spéciale dont une extrémité inférieure retombe sur le haut du nez.

Jusqu'ici rien d'extraordinaire : il peut fort bien s'agir d'une inoffensive tribu amérindienne ayant réussi à "tenir le maquis" dans une région montagneuse peu fréquentée par les représentants de l'autorité.

Mais le mystère s'épaissit : de temps en temps, de mystérieuses cérémonies sont célébrées autour de grands feux; mais impossible de s'en approcher; les témoins sont immobilisés par des "vibrations" qui semblent les clouer au sol.

Depuis que les "engins volants non identifiés" ont si abondamment défrayé la chronique, les évènements mystérieux du district californien du mont Shasta sont volontiers attribués aux Vénusiens. L'idée d'un peuple ignoré qu se serait établi la-bas, dans une cité souterraine, peut se réclamer de faits curieux : au télescope, un astronome américain, le professeur Edgar-Lucien Larkin, ancien directeur de l'Observatoire du mont Lowe, put apercevoir de loin un dôme métallique doré, entouré de constructions étranges. Serge Hutin poursuit : 

Des automobilistes circulant sur des routes forestières écartées ont rencontré à l'improviste des hommes d'une race inconnue, vêtus de blanc, aux longs cheveux bouclés, de taille majestueusement élevée et qui disparaissaient à toute tentative faite pour entrer en contact avec eux.

Bien avant la vague de "soucoupomanie", des témoins dignes de foi ont pu observer d'étranges "vaisseaux aériens" de cette forme particulière, aperçus d'ailleurs aussi plus au nord, vers les Aléoutiennes et l'Alaska, tous ces engins volant sans le moindre bruit (trait caractéristique des fameuses soucoupes).

Une tradition californienne prétend qu'il existe un tunnel sous la base orientale du mont Shasta et qui mène à un site mystérieux où se trouve une cité aux maisons étranges; les fumées qui s'échappent périodiquement du vieux cratère proviendraient non de phénomènes plutoniens mais de la mystérieuse cité perdue...

Les Vénusiens du mont Shasta Latest?cb=20130328194448

Que penser de cette séduisante hypothèse ?

De hautes autorités du monde aéronautique paraissent disposées à y ajouter crédit. M. Keyhoe, ancien chef de la section des informations concernant l'aviation américaine, Département du Commerce, affirme que les soucoupes volantes ne sont rien d'autre que des véhicules interplanétaires grâce auxquels les habitants d'autres planètes s'approchent de la Terre et y atterrissent pour nous observer.

En France, le lieutenant-colonel M., chef de la Section "Objets non identifiés" au ministère de l'Air, a dit :

"Les Ouraniens (étrangers à la Terre) viendraient sur notre globe chercher quelque chose de banal pour nous, mais d'infiniment précieux pour eux. De nous... ils s'en fichent !"

Si tel est le dessein des "Vénusiens" du mont Shasta, que peuvent-ils chercher en Californie ? De l'or, du cuivre, du mercure, de l'argent ?

C'est peu probable. Tous les métaux doivent exister sur les autres planètes, ou peuvent être créés par transmutation.

Alors ? Quelque chose de banal pour nous ? Des plants d'arbres par exemple. Il est certain qu'une humanité a besoin de forêts plus encore que de mines d'or ou de mercure. Les hommes du néolithique nous le prouvent.

Si, dans le processus évolutif, les arbres n'avaient pas existé, notre formation biologique eût été complètement modifiée. En somme (et on peut d'ailleurs se demander pourquoi), les hommes sont beaucoup plus persuadés de trouver d'autres hommes sur les planètes que des chênes, des palmiers ou des sapins.

D'autres hypothèses peuvent encore être envisagées au sujet des "Ouraniens" du mont Shasta, outre celle de leur inexistence (car il va revenir le temps de marsimanie et de vénusomanie) : ces êtres, s'ils proviennent d'une autre planète, sont peut-être incapables d'y revenir et se trouvent pratiquement prisonniers sur la Terre. C'est ce qui pourrait arriver aux premiers Terriens qui se poseront sur Vénus.

Des carcasses de Russes et aussi, dit-on, d'Américains se dessécheraient sur la Lune après des essais secrets terminés en catastrophes.

La presse des États-Unis cite le chiffre de 5 cosmonautes dont un homme et une femme, passagers d'une fusée lancée le 17 mai 1961 qui, après avoir été suivie par les stations de Turin, Meudon, Bochum et Jodrell Bank, disparut corps et biens.

D'après l'écrivain Henry Ward (L'Enfer est dans le Ciel) :

Le premier satellite russe qui soit parvenu à quitter notre orbite et à s'élancer vers l'infini de l'espace a été largué de la base de départ d'Usun-Bulak, située à 150 milles environ de la rive droite du fleuve Tarim, au nord du désert de Taklamakan, aux frontières du Turkestan oriental et de la province de Peshan dans le Sin-Kiang, Chine orientale, le 2 mars 1956, à 0 h 17' 40'' - temps universel. Fait sans commune mesure avec ceux que je viens de relever, ce satellite avait à son bord trois hommes d'équipage.

Nous ignorons si les détails sont exacts, mais nous savons de bonne source que les Russes ont effectivement envoyé des hommes sur la Lune et peut-être sur Vénus.                  


*Il existe des centaines de témoignages relatant de tels contacts mais ils ne peuvent guère être pris au sérieux.


Robert Charroux, Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales        
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 838
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum