PARANORMAL & SUPRANATUREL
Un membre vient de se connecter au forum.
Le Deal du moment : -12%
Caméra sport GOPRO HERO 8 BLACK
Voir le deal
379.99 €

Mon histoire avec la Dame noire

Aller en bas

Mon histoire avec la Dame noire Empty Mon histoire avec la Dame noire

Message par Yack le Ven 20 Mar 2020 - 14:39

Ce témoignage peut sembler un peu long à lire, mais je vais essayer de faire au plus court possible. Je remercie d’avance ceux et celles qui me liront jusqu’au bout afin de donner leur avis.

Tout commence à l’automne 1996, j’avais 19 ans à l’époque. Un dimanche soir, alors que je suis déjà au lit, mes parents sont alertés par ce qui semble être des cris d’animaux. Ils viennent dans ma chambre et me voient « flotter » au-dessus de mon lit (je sais, cela peut sembler incroyable). Le matin suivant, vu que je ne me souviens de rien, ma mère m’explique ce qui s’est passé, et ajoute que j’avais rugi comme un lion. Les nuits suivantes, rien ne se passe. 

Ce n’est que deux ou trois semaines plus tard que les choses empirent. Je commence à passer des nuits blanches, parlant, criant et pleurant dans ma chambre. Quand ma mère venait dans ma chambre afin de voir ce qui se passait, toujours le même discours de ma part ; je voyais une dame habillée tout en noir, assise dans un coin de ma chambre et me disant que j’allais faire l’objet de souffrances et de douleurs terribles et interminables. Naturellement, une fois le matin venu, je ne me souvenais de rien. 

J’ai commencé ensuite à détester ma mère à un point que vous ne pouvez pas imaginer (j’en ai encore honte aujourd’hui). À la même période, l’intérieur de ma bouche et ma langue ont commencé à me « brûler », si bien que je ne savais plus rien manger et ni même fumer une cigarette (un peu d’humour, c’est peut-être la seule chose positive dans l’histoire). Je survivais en mangeant de temps en temps des petits pois et des petites carottes en salade avec de la mayonnaise (ça passait tout seul, sans devoir mâcher trop longtemps), ainsi qu’en buvant l’un ou l’autre milkshake. 

Comme vous pouvez vous en douter, j’étais devenu extrêmement maigre (64 ou 65 kilos pour 1,88 m). J’avais aussi attrapé la manie de cracher partout. Quand je crachais sur la moquette bleue de ma chambre, cela laissait des traces blanches, comme si la moquette avait été « brûlée » par de la javel ou de l’éther (les tâches sont encore visibles aujourd’hui). 

Naturellement, les « épisodes » avec la dame noire continuaient nuit après nuit. Un matin, alors que j’étais dans mon lit, j’ai mis le feu à la couette. Heureusement, mon beau-père qui était dans la salle de bain, a senti l’odeur, il m’a sorti de mon lit et a éteint le feu avec de l’eau. C’est l’un des deux « épisodes » dont je me souviens. L’autre « épisode » dont je me souviens est qu’une nuit, j’étais dans la salle de bain et je voyais mes dents tomber dans l’évier (j’hallucinais bien sûr). 

À l’époque, je faisais des études à Bruxelles (relativement loin de chez moi), je n’allais plus aux cours, mais vu que j’avais un abonnement de train, je prenais le train de 7 h moins 10 et allais errer dans les rues et les magasins jusqu’à 16 h environ. Et de temps en temps, je me faisais contrôler par la police qui me prenait pour un drogué vu mon « allure ». Aussi, ma mère recevait des lettres anonymes, racontant des choses horribles sur elle et sur moi. Ma mère est catholique, et j’étais devenu clairement « anti-chrétien », je cassais les crucifix dans la maison, j’avais déchiré la Bible, j’avais détruit les souvenirs de mon baptême etc.

D’autres choses se sont passées, mais j’ai déjà fait assez long ici, je vais donc en venir à la conclusion.

Ma mère est logopède (orthophoniste comme l’on dit en France). Ma mère se rend donc aux domiciles de ses patients chaque jour.
Alors qu’elle était chez un patient de longue date, elle a craqué nerveusement et a expliqué ce qui se passait. Le patient a dit à ma mère « ne vous inquiétez pas, on va arranger tout ça, vous allez téléphoner à ce numéro et ce monsieur va vous aider ». Ma mère téléphone à ce monsieur qui lui dit de venir avec moi pour prier. Ma mère lui réplique que cela serait dangereux pour lui s’il se mettait à prier devant moi. Alors il demande à ma mère de venir avec une photo de moi. 

Je ne sais pas ce qui a été fait, mais ce monsieur a dit que ma mère était venue juste à temps, car j’étais très proche du suicide, mais que maintenant, les choses allaient s’arranger. Cela était un vendredi, et il a dit à ma mère « à partir de dimanche, il va dormir comme un bébé, et à partir de lundi, il va manger comme quatre »… Et c’est ce qui s’est passé, je suis resté au lit pendant trois jours, à dormir et à manger… Et plus rien depuis ce jour-là, plus de nuits blanches, plus de dame en noir, plus de lettres anonymes, plus de langue qui brûle, etc.

Vu que je ne me souviens pratiquement de rien de cette période qui s’est étalée de l’automne 1996 à mars 1997 environ, c’est comme si cela correspondait à un « énorme trou de mémoire », et les choses que je vous explique viennent de ma mère (mon beau-père refuse d’en reparler).

Merci de m’avoir lu  Smile


Dernière édition par Yack le Ven 20 Mar 2020 - 22:13, édité 3 fois

Yack

Masculin Messages : 4
Date d'inscription : 20/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Mon histoire avec la Dame noire Empty Re: Mon histoire avec la Dame noire

Message par Passiflore le Ven 20 Mar 2020 - 15:03

Merci pour ce témoignage très intéressant.

À première vue, il semble que tu aies été envoûté...
Cependant, cela n'est pas certain.
On parle souvent de Dame blanche, qui sauve des vies, mais on sait moins qu'elle peut parfois se montrer méchante.
Cette Dame noire y fait irrémédiablement penser...
et me voient « flotter » au-dessus de mon lit
C'est typique de ces entités maléfiques (qui provoquent tout un tas de phénomènes paranormaux) : elles provoquent souvent des décorporations. Car si certaines sont spontanées (suite à un malaise, ou une forte envie de s'évader), la plupart ne le sont pas. Voilà pourquoi de nombreuses personnes se réveillent au milieu de la nuit, au-dessus de leur lit, juste sous le plafond, en train de flotter...

Une entité maléfique a fait en sorte que tu sois "possédé", c'est-à-dire que tu subisses une emprise psychique, pour agir comme tel. Si beaucoup de "possessions" résultent d'une pathologie, ce n'est pas le cas pour d'autres.

Ce monsieur que ta mère est allé voir pour te délivrer est-il un désenvoûteur ?

_________________
"Que de terribles entités, dotées de pouvoirs très étendus, évoluent dans notre environnement et à nos dépens, est l'évidence même. Elles sont partout et nous devons être sur nos gardes." Albert S. Rosales        
Passiflore
Passiflore
Admin
Admin

Féminin Messages : 1032
Date d'inscription : 28/03/2017
Humeur : Curieuse de tout
Localisation : dans le cosmos

http://mystereinsolite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mon histoire avec la Dame noire Empty Re: Mon histoire avec la Dame noire

Message par Yack le Ven 20 Mar 2020 - 15:07

Hello Passiflore, merci pour ta réponse :-)

Oui, je pense que le monsieur que ma mère est allée voir devait être un genre de désenvoûteur et il refusait de se faire payer pour ses services.

A ce que j'ai compris, il se basait sur des prières (mais ce n'était pas un prêtre).

Merci encore :-)

Yack

Masculin Messages : 4
Date d'inscription : 20/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Mon histoire avec la Dame noire Empty Re: Mon histoire avec la Dame noire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum